Le premier tour de playoffs de la Conférence Est est officiellement terminé, les équipes se dirigent maintenant vers les demi-finales avec au programme un Boston – Washington et Cleveland – Toronto. Des matchs de haute intensité qui devrait tourner à l’avantage des têtes de series.

Le début des playoffs de Boston ne s’est sans doute pas passer comme prévu. Marqué par le décès tragique de sa soeur, Isaiah Thomas a eu du mal à rentrer dans ses matchs et les Celtics ont rapidement été mené 2 à 0 contre Chicago qui semblait inarretable.  Là encore, c’est un fait de match qui va permettre à Boston de retourner la série à son avantage. La blessure de Rajon Rondo a été déterminante dans la victoire des Celtics puisqu’ils ont terminé par quatre victoires.
Il serait facile de limiter la victoire a cette blessure, mais Boston devra être attentif à ne pas se relâcher une nouvelle fois. Le jeu produit par Boston a souvent été marqué par des accélérations fulgurantes avec Thomas à la baguette. Le jeu sous la raquette devrait être déterminant pour la suite de la série avec Al Horford et les tirs extérieurs par Bradley seront, là encore, un axe de jeu essentiel pour voir plus loin dans ces playoffs.

Face a des Hawks accrocheurs, Washington a enchainé le bon et le vraiment moins bon. Parfois capables de dominer largement une rencontre, ils se sont montrés aussi parfois trop sur d’eux et ont eu des passages à vide inacceptable dans des playoffs NBA. Le dernier match à Atlanta à cependant montré de bonne chose sur la franchise de la capitale.
Dans le jeu, John Wall a été le facteur X de la franchise sur ce premier tour de playoffs. Quand il joue comme ça, ces coéquipiers se mettent au diapason. Son coéquipier Bradley Beal a aussi été une soupape de décompression pour les Wizards. Sur le premier tour, les deux hommes ont marqués à eux deux 55 points de moyenne (73 points dans le match 6). De quoi permettre à la franchise de fonctionner offensivement. Mais ne miser que sur deux hommes pourrait aussi montrer ses limites si l’un des deux baisse en rythme.

SERIE : BOS 4 – 1 WAS

Bien que possédant des armes offensives déterminantes, les Wizards ne devrait pas pouvoir faire face à la puissance de feu des Celtics. Une possible victoire sur leur terrain leur permettra de ne pas revenir bredouille des demi-finales de Conférence. L’apport de Isaiah Thomas sera une nouvelle fois déterminant. Son match-up face à John Wall devrait mettre le feu aux poudres.


Cleveland a gagné facilement contre Indiana, en tout cas si on se limite aux seuls résultats car dans le jeu, Cleveland n’a pas été aussi tranchant qu’elle le devrait. L’équipe s’est parfois fait peur, assez inutilement contre Paul George et ses camardes. De quoi remettre en cause un tantinet la suprématie de la franchise.
Mais Cleveland a dans son effectif des hommes de qualité avec de l’expérience. LeBron James ne désire qu’une chose : allez chercher une nouvelle bague de champion, et il compte tout faire pour emmener ses coéquipiers avec lui. Rien ne semble pouvoir arrêter les Cavaliers quand LeBron James est dans cet état d’esprit. Ils devront compter aussi sur un bon Kyrie Irving et surtout Kevin Love qui reste un peu décevant depuis quelques matchs.

Après avoir réussi à se sortir du piège tendu par Milwaukee, les Raptors se présentent devant l’ogre Cleveland. Leur premier tour de playoffs a cependant été un bon entrainement pour mettre en place leur défense face à une attaque explosive et capable de pilonner sous le cercle. Ils n’ont, cependant, pas eu autant de repos pour les demi-finales que les Cavaliers, peut-être un facteur clef pour la série.
Le jeu de Toronto est basé sur la transition et la remontée de balle rapide. Ceci pourrait mettre à mal la défense de Cleveland. Avec un Demare Derozan en forme, la franchise canadienne semble être difficile à stopper. Mais la question réside dans leur défense et leur raquette. Est-ce que Serge Ibaka et Valanciunas pourront tenir la cadence sous le panier face à l’armada des Cavaliers? De quoi laisser un léger suspense dans la série.

SERIE : CLE 4 – 1 TOR

Difficile de ne pas voir Cleveland passer sans trop de problème ce deuxième tour. Avec des Cavaliers en mode machine comme ils le sont, Toronto ne devrait qu’avoir des miettes à se mettre sous la dent. Cependant attention à Cleveland de ne pas prendre comme acquis leur qualification pour les finales de Conférence. Toronto ne devrait jamais être loin pour les surprendre.