La centième édition du Giro d’Italia est en ligne de mire. Le premier au calendrier des mythiques grands tours célèbre son centenaire avec un parcours exigeant qui plaira aux plus aguerris du peloton. Bon nombre de coureurs sont présents avec la farouche envie de prendre le titre au vainqueur de l’an dernier Vincenzo Nibali.

Rapide baromètre des principaux favoris pour ce Giro qui commencera dés demain.

☆ VINCENZO NIBALI ( Bahrain Merida )

Le vainqueur de l’an dernier est annoncé une nouvelle fois comme le grand favori. A 32 ans, le natif de Messine est incontestablement dans le groupe de potentiel vainqueurs. Il s’est préparé depuis le début de la saison, avec sa nouvelle équipe Bahrain Merida, à cette évènement. Il s’est entouré de bons coureurs pour l’accompagner en montagne, à l’image de Javier Moreno ou Franco Pellizotti.
Montant en puissance depuis le début de sa préparation, il remporte le Tour de Croatie devant Jaime Roson (Caja Rural), symbole que les jambes tournent bien et qu’il semble fin prêt à venir à bout du parcours tracé sur l’Italie. L’un des meilleurs descendeurs du peloton sera à surveiller particulièrement lors de la 16 ème étape. L’arrivée, jugée au terme d’une longue descente, pourra être propice à une victoire de l’italien.

☆ NAIRO QUINTANA ( Movistar )

S’il en est un qui veut pouvoir à nouveau lever les bras sur le Giro d’Italia, c’est Nairo Quintana. Déjà vainqueur de l’édition 2014 à 24 ans, le colombien est prêt à en découdre sur les terres de Vincenzo Nibali. C’est un véritable spécialiste des grands tours, il remporte fin 2016 la Vuelta au terme d’une belle bagarre avec Christopher Froome.
C’est un parcours qui semble lui convenir avec quelques arrivées en montagne et surtout seulement 2 contre-la-montres ce qui devrait l’avantager dans sa quête du maillot rose. Son début de saison a été éclatant, il a remporté toutes les arrivées jugées en altitude. Et il ajoute également à sa besace un Tirreno Adriatico et la Volta a la Comunitat Valenciana. Sa deuxième place à la Vuelta Asturias, il y a 3 jours, montre qu’il est en jambe.

☆ GERAINT THOMAS ( Team Sky )

Enfin Geraint Thomas va être leader de l’équipe Sky sur un grand tour. Il faut dire que le coureur britannique a tout fait pour arriver dans cette position. Il s’est appliqué à bien se préparer avant le Giro en réalisant de belles performances: 5ème de Tirreno Adriatico avec une étape à la clef et il vient de remporter récemment le Tour des Alpes au nez et à la barbe de Thibaut Pinot. A 30 ans, il se pourrait bien que le centième Giro d’Italia soit la course qu’il lui fallait pour éclater au grand jour.

☆ THIBAUT PINOT ( FDJ )

Exit le Tour de France et Chris Froome, Thibaut Pinot semble s’être résigné à d’abord devoir briller sur les autres grands tours avant de revenir en triomphe dans l’hexagone. Sa préparation pour le Giro a été ponctuée de très bons résultats : 3 ème de la Vuelta Andalucia et de Tirreno Adriatico et récemment 2ème du Tour des Alpes. Des places d’honneurs qui le placent aisément dans la course à un podium. Attention toutefois à ne pas se reposer sur ses acquis.

☆ TEJAY VAN GARDEREN ( BMC )

A 28 ans, le coureur américain se présente sur ce Giro avec une équipe acquise à sa cause. Une bonne préparation devrait lui permettre de prétendre à un Top 5 sur ce Giro. Les chronos devraient lui permettre de grappiller le temps qu’il pourrait perdre en montagne.

☆ STEVEN KRUIJSWIJK ( Lotto Jumbo )

Le néerlandais n’a pas eu le meilleur début d’année de sa carrière, mais le Giro est une course qu’il affectionne particulièrement. Quatrième la saison dernière, il peut, avec ses capacités, regarder un peu plus loin que le pied du podium. S’il est bien protégé par son équipe, il pourrait devenir l’un des outsiders du peloton.

☆ RUI COSTA ( UAE Emirates )

Dans sa toute nouvelle formation, Rui Costa s’est vite senti comme chez lui. Celui qui n’avait pas remporté une course la saison dernière, en compte déjà trois à son actif. L’interrogation réside dans son équipe et leur capacité à bien le protéger dans les étapes de montagnes, mais le parcours vallonné du Giro devrait lui convenir cette année.

☆ ADAM YATES ( Orica ) / BAUKE MOLLEMA ( Trek Segafredo ) / TOM DUMOULIN ( Sunweb ) / ILNUR ZAKARIN ( Katusha Alpecin )

☆WILKO KELDERMAN ( Sunweb ) / BOB JUNGELS ( Quick Step ) / MIKEL LANDA ( Team Sky ) / PATRICK KONRAD ( Bora Hansgrophe ) / IAN HIRT ( CCC )


1ère ETAPE : ALGHERO – OLBIA (206 km)

Le coup d’envoi de ce centième Giro D’Italia aura lieu sur la magnifique Ile de la Sardaigne dans la ville de Alghero. 206 km au programme qui devrait selon toute vraisemblance se terminer par un sprint massif dans les rues de Olbia.
A noter, trois petites bosses qui permettront d’avoir, au soir de la première étape, le premier porteur du maillot bleu de « Roi de la Montagne ».

Favori de l’Etape : 

Andre Greipel ( Lotto Soudal) / Caleb Ewan (Orica)
☆ Sam Bennett (Bora Hansgrophe) / Giacomo Nizzolo (Trek) / Fernando Gaviria (Quick Step)
☆ Sacha Modolo (UAE Emirates) / Jakub Mareczo ( Willier Trestina) / Rudiger Selig ( Bora Hansgrophe)