A la surprise générale hier, Lukas Postlberger de la Bora s’est imposé dans les rues de Olbia au nez et à la barbe des sprinteurs. Il est le premier porteur du maillot Rose pour ce centième Giro de l’histoire. Après son étape d’hier, Cesare Benedetti (Bora) est le porteur du maillot bleu de la montagne. Carton plein hier pour les coureurs de l’équipe dirigée par Ralph Denk.

Au programme aujourd’hui, une étape de 221 kilomètres sur l’Ile de Sardaigne. Un parcours escarpée et surtout légèrement accidentée de quoi surement affaiblir les sprinteurs. Un vent fort souffle au départ d’Olbia et est annoncé également à l’arrivée. Avec une longue montée en deuxième catégorie sans gros pourcentage à 40 kilomètres de l’arrivée, un puncheur pourrait se lancer pour secouer le peloton.

Une échappée se lance dés le kilomètre 0. Dans le groupe,  Andreetta (Bardiani), Owsian (CCC), Shalunov (Gazprom), Koshevoy (Wilier) et une nouvelle fois Teklehaimanot (Dimension Data). Le coureur érythréen comptera sur les deux cotes répertoriées sur cette étape pour récupérer le maillot Bleu à Benedetti mais peut devenir maillot Rose virtuel grâce aux bonifications sur les deux sprints. Le peloton garde l’échappée à distance et est emmenée par la Bora-Hansgrohe, l’équipe du maillot Rose mais également pour Sam Bennett, le sprinteur irlandais en cas d’arrivée au sprint.

La course est relativement calme, malgré le vent, et l’échappée passe en tête de la première cote avec 4 minutes d’avance. C’est Andreetta qui prend les 7 points suivi par Teklehaimanot et Shalunov. Le maillot Bleu devrait changer d’épaules si l’échappée parvient à passer la dernière montée du Genna Silana.

Au pied de la cote de deuxième catégorie, le peloton roule au train et reprend du temps sur l’échappée. Plus que 1 minutes 30 d’avance. Des coureurs sont en grande difficulté à l’image de Sam Bennett, Giacomo Nizzolo ou Alexandre Geniez. C’est compliqué aussi pour les coureurs dans l’échappée qui se livre une bataille dans la dernière montée. A ce jeu là, le peloton les rejoint à 100 m du sprint pour la montée, mais c’est Teklehaimanot qui prend les points en tête et qui revêtira la tenue de meilleur grimpeur à l’issue de la deuxième étape.

C’est l’équipe Bahrain Merida qui prend les devants en tête de peloton dans la descente vers Tortolì. La route est tortueuse et rapide ce qui étire le peloton. En bat de la descente, les sprinteurs se replacent en tête du peloton. L’Orica GreenEdge de Caleb Ewan fait le tempo, puis la Lotto Soudal pour Greipel.

Les coureurs se rapprochent de la ligne d’arrivée. Les meilleurs sprinteurs sont les mieux emmenés. Postlberger pointe le bout de son nez au passage de la flamme rouge mais n’arrive pas à suivre les premiers. Au moment de lancer son sprint, Caleb Ewan déchausse et coupe son effort. Greipel prend quelques mettre d’avance sur Gaviria, Jasper Stuyven est à l’affut.

© Giro D’Italia Twitter

Andre Greipel ne sera jamais rejoint et s’impose facilement devant finalement Roberto Ferrari (UAD) et Jasper Stuyven (TRE). Fernando Gaviria n’a pas eu la force de pouvoir rivaliser avec les meilleurs. Très déçu au passage sur la ligne, Caleb Ewan doit une nouvelle fois se contenter d’une place d’honneur.

Au classement général, le colosse de Rostock s’empare de la tunique de maillot Rose. Il devance au temps l’ancien porteur Postlberger et Caleb Ewan. Pris dans une cassure Ilnur Zakarin, leader de la Katusha, perd 20 secondes sur le premier groupe. Aucun des autres principaux favoris dans ce Giro n’ont concédé du temps sur cette étape malgré le parcours escarpé.


Au programme de la troisième et dernière étape en Sardaigne, les coureurs seront sur un parcours tout plat mais devront rivaliser avec le vent fort prévu sur l’étape. Une seule difficulté répertoriée ne devrait pas d’avoir d’influence sur le Grand Prix de la Montagne. Selon toute vraisemblance, l’étape devrait se terminer par un sprint massif dans les rues de Cagliari.

☆ Andre Greipel ( Lotto Soudal) / Caleb Ewan (Orica)
Jasper Stuyven (Trek Segafredo) / Giacomo Nizzolo (Trek) / Fernando Gaviria (Quick Step)
☆ Sacha Modolo (UAE Emirates) / Kristian Sbaragli (Dimension Data) / Ryan Gibbons (Dimension Data)