Le Match :

Après deux premiers matchs largement en faveur des hommes de Oakland, Utah se doit de réagir dans la série. Le jeu qu’ils ont proposé n’a jamais vraiment inquiété les Warriors qui glissent largement vers un nouveau sweep en playoffs.

Un match qui commence très doucement, les deux équipes ayant l’air de se jauger, ce sont les défenses qui réalisent de beaux stops et empêchent la mise en place du jeu offensif. Kevin Durant souffle un vent d’optimisme chez les Warriors qui réussissent à prendre de l’avance petit à petit. Un quart-temps qui se finit sur un 27-17 en faveur des visiteurs grâce notamment aux 13 points de KD.

Mais à la différence des deux premiers matchs, Utah ne s’avoue pas aussi facilement vaincue. Rudy Gobert martyrise le cercle de la Vivint Arena et montre des qualités de passeur qu’on ne lui connaissait pas. Le jeu du pivot français est impeccable dans le deuxième quart-temps (12 points, 9 rebonds) et permet au Jazz de revenir au score et de prendre la tête avant la mi-temps : 50-49.

Le retour des vestiaires voient même les locaux réaliser un run de 7-2 pour prendre une dizaine de point d’avance. Les trois points de Gordon Hayward sont chirurgicaux (29 points, 6 passes). Mais les Warriors ne se laissent pas faire et par l’intermédiaire de Steph Curry (23 points), ils reviennent dans la partie. 2 points d’écart en faveur de Golden State à la fin du troisième quart-temps.

Les visiteurs ne sont pas la meilleur équipe NBA des trois dernières saisons sans rien. Ils accélèrent dans les 5 dernières minutes du match, grâce notamment à Durant, et ne laisse plus rien à leurs adversaires. Un run décisif dans le dernier quart-temps qui leur permettent de prendre assez rapidement une dizaine de point d’avance sur Utah. L’équipe du Jazz aura réussi à tenir tête à Golden State mais doit s’incliner finalement sur leur terrain.

Une belle rencontre de basket qui a vu deux équipes produire un jeu de qualité mais les meilleurs ont été une nouvelle fois Golden State qui s’emparent d’une troisième victoire de rang dans la série. Le prochain match sera-t-il le dernier pour Utah et Rudy Gobert?

© Chris Nicoll-USA TODAY Sports
Le Joueur :

Quand ce n’est pas Draymond Green ou Steph Curry, c’est Kevin Durant qui brille et qui dynamite les rencontres de Golden State en playoffs. Sa blessure ne semble être qu’un lointain souvenir pour le joueur qui signe à nouveau une performance parfaite en match : 38 points et 13 rebonds.