Le Match :

Dans une série à sens unique, les joueurs de Utah doivent essayer d’aller décrocher une victoire pour espérer pouvoir survivre en playoffs cette saison. De leur côté, les Warriors voudront copier les Cavaliers en « sweepant » les Jazz et en s’assurant quelques jours précieux de repos.

Les hommes de Quin Snyder n’ont dû cesser de se poser la question : » Comment arrêter l’armada de Golden State? ». Rapidement dans le match, ils ont eu à gérer le « problème » Steph Curry. Le meneur des Warriors réalise un très bon début de match (14 points). Puis ce fut Draymond Green qui pris en main le premier quart-temps (7 points, 6 rebonds, 4 passes). Douze premières minutes largement dominées par la franchise d’Oakland : 39 – 17.

Cependant la bonne rentrée, remarquée, de Dante Exum ou de Derrick Favors permet aux locaux de réduire l’écart à une dizaine de points. Ajoutez à ça un Gordon Hayward qui rentre ses shoots et vous obtenez une franchise qui réalise un bon quart-temps et qui se replace dans le match. 12 points d’écarts en faveur des visiteurs à la pause.

Le retour des vestiaires voit une rencontre plus disputée entre les deux formations. Kevin Durant pousse, mais l’ensemble de l’effectif de Utah résiste. Les locaux vont même se permettre de faire descendre l’écart à moins de 10 points à quelques minutes de la fin de troisième quart-temps, mais l’accélération de Steph Curry permet à Golden State de reprendre 14 points d’avance.

Dans le quatrième quart-temps, les Warriors récitent leur basket. Kevin Durant fini avec (18 points, 6 rebonds, 5 passes) et Draymond Green avec un Triple-Double (17 points, 10 rebonds, 11 passes). La défense sur l’équipe adverse à été déterminante dans cette rencontre. Présent dans le pressing, Golden State a forcé Utah à prendre des tirs difficiles. Au final, la réussite du Jazz est catastrophique (37%).

Les Warriors s’assurent une nouvelle finale de Conférence Ouest et devront affronter le vainqueur du match opposant les Spurs aux Rockets. Avec un niveau de jeu pareille de ses trois stars, Golden State devrait, sauf erreur, voir les Finales NBA une nouvelle fois cette saison.

© NBA Twitter
Le Joueur :

Steph Curry a permis à sa franchise de s’imposer assez largement. C’est lui qui a mis son équipe sur les bons rails en début de match et c’est lui qui a tué dans l’oeuf la remontée de ses adversaires dans le troisième quart-temps. Un match parfait pour le meneur : 30 points, 7 passes, 5 rebonds.