La quatrième journée de Ligue 1 Conforama a vu le rythme de ses matchs légèrement diminuer à la veille d’une trêve internationale. Des matchs plus terne que prévu mais toujours quelques surprises pour les équipes, prétendument, plus forte ou potentiellement dans la course pour la qualification en Coupe d’Europe. Cette journée de championnat se conclue par une claque, pour rester dans le politiquement correct.

LE MATCH

Difficile de se mettre réellement quelque chose sous la dent pour cette quatrième journée mais il aura fallu attendre le match du dimanche soir pour voir une rencontre digne de ce nom. Dans le choc de cette journée de championnat, l’AS Monaco recevait l’Olympique de Marseille. Une rencontre qui, sur le papier, pouvait faire des étincelles d’un côté comme de l’autre. Jardim restant confiant avec sa formation, l’entraîneur olympien Rudy Garcia change du tout au tout en alignant un 5-4-1 assez défensif.

Le match démarre sur les chapeaux de roues puisque dès la 1ère minute sur un coup franc de Lemar, le ballon trouve un Kamil Glik seule dans la surface de réparation qui fusille Mandanda qui ne peut rien faire (1-0, 2′). Marseille débute mal et est sur le point de se faire punir une nouvelle fois quelques secondes après, puisque Diakhaby se présente seul devant Mandanda qui cette fois-ci arrive à se coucher rapidement et repousse le tir sur le montant. Grosse inquiétude du côté marseillais.

Les inquiétudes se confirment quelques instants plus tard quand Fabinho s’écroule dans la surface de réparation après une faute grossière de Amavi, penalty pour Monaco, transformé par l’inévitable Radamel Falcao (2-0, 20′). S’en suivra une véritable démonstration offensive de l’équipe de Leonardo Jardim. Falcao pour son doublé et Diakhaby conclueront la première mi-temps splendide de Monaco de buts successifs. Les deux équipes se quittent à la pause sur le score sans appel de 4-0. Doria est, à l’image de la défense marseillaise, catastrophique.

©AS MONACO TWITTER

Marseille se doit de réagir et passe dans un 4-5-1 avec l’entrée de Cabella et Lopez. Coaching (presque) gagnant car Marseille semble aller mieux… A moins que ce ne soit Monaco qui ait diminué son rythme. Suite à un cafouillage, Djibril Sidibé reprend un tir sur le poteau pour le cinquième but (5-0, 68′). Monaco gère et domine mais va quand même se faire surprendre par le seul marseillais qui a semblé jouer ce soir. Rémy Cabella reprend un centre et permet à l’OM de ne pas rentrer fanni de ce match (5-1, 74′). Mais Monaco parachèvera son récital par un nouveau penalty du spécialiste maison, Fabinho (6-1, 78′).

Ce match a été le symbole de la faiblesse en défense de la formation marseillaise. Malgré les absences (remarquées) de Evra et surtout Rami, les marseillais n’ont jamais pu être au niveau d’un Monaco intouchable. Tactiquement, Rudy Garcia devra revoir ses gammes car la responsabilité peut lui être incombée dans ce match. Il reste 5 jours avant la fin du mercato et Marseille va devoir s’activer pour enfin respecter les promesses faites aux supporters…

LE JOUEUR

Pour la deuxième fois depuis le début de la saison, Radamel Falcao est le Joueur de la Journée pour Sporty. Dans un match décousu face à l’Olympique de Marseille, le colombien a une nouvelle fois brillé même si dans le jeu il fut parfois en difficulté avec quelques ballons perdus.

©AS MONACO TWITTER

Mais cette récompense individuelle de cette semaine vient surtout récompenser le très bon début de saison du buteur monégasques déjà hauteur de 7 réalisations en 4 matchs soit 1 but toutes les 47 minutes. Une performance XXL pour un joueur qui réalise des merveilles sur le rocher. Rappelons que le record de Skoblar est de 44 buts soit 1 but toutes les 77 minutes…

LES TOPS / LES FLOPS

LES RESULTATS

PARIS 3-0 SAINT-ETIENNE
NANTES 0-0 LYON
BORDEAUX 2-1 TROYES
CAEN 1-0 METZ
DIJON 2-1 MONTPELLIER
TOULOUSE 3-2 RENNES
AMIENS 3-0 NICE
GUINGAMP 2-0 STRASBOURG
ANGERS 1-1 LILLE
MONACO 6-1 MARSEILLE