Retrouvez tous les mercredis le classement des valeurs mis à jour. Equipe en forme, chute de tension, où votre équipe est-elle située ?

Quelle prestation dans le choc de cette quatrième journée. Monaco a tout simplement étriqué Marseille. Loin d’être dans la demi-mesure les hommes de Jardim ont effectué une prestation de champion. 6 buts, un doublé du serial buteur Falcao et un succès rondement mené. Ils conservent (largement) la première place du classement des valeurs cette semaine.

Un match presque poussif face à Saint-Etienne. Des pertes de ballons régulières, parfois bousculé par les stéphanois, Paris a donnée l’illusion d’être une équipe en baisse de rythme. Malgré cela… 3-0. L’inquiétude pour les adversaires du PSG est de voir que malgré un jeu plus faible, le PSG arrive à en planter trois…  Affaire à suivre.

Les journées se suivent et se ressemble à Bordeaux. Auteur d’un très bon début de saison, l’équipe de Gourvenec entre pied au plancher dans la rencontre et surprennent les troyens. Offensivement très dangereux, Bordeaux a été exemplaire à l’image de Malcolm (2 buts / 3 passes cette saison). Bordeaux va bien, très bien.

Après une fin de match compliqué la semaine dernière, Lyon se déplaçait sur le terrain de Nantes qu’ils avaient étrillé 6-0 la saison dernière. Malgré une domination net dans la rencontre, jamais les lyonnais n’ont réussi à percer la défense nantaise bien regroupée. Le manque de finition a été le juge de paix des hommes de Genesio. Lyon reste invaincu mais marque un coup d’arrêt.

Toulouse continue de surprendre les observateurs semaine après semaine. Un très bon début de saison pour une équipe résolument offensive (8 buts marqués). Dans un match a rebondissement, les toulousains sont venus à bout de leurs adversaires du soir. Dominateur dans le jeu, les deux pénaltys pour des fautes grossières donnent l’avantage à Toulouse. Le classement de Toulouse ne reflète pour le moment pas le vrai niveau de l’équipe qui à affronter Paris et Monaco.

Le score ne reflète pas du tout la prestation stéphanoise et parait même injuste… Dans une rencontre relativement équilibrée, Saint-Etienne a réussi à bousculer Paris et ses stars. Premier match perdu par l’ASSE mais également les premiers buts encaissés par la défense cette saison. Ils auraient au moins mérité d’un marquer un.

Dominateur sur son terrain, Angers a vu ses espoirs de victoires ruinés par un coup de patte somptueux de l’attaquant lillois. Après avoir été au dessus physiquement et techniquement, les angevins doivent quitter le match sur un score de parité. Angers enchaîne les bons résultats et reste invaincu dans ce championnat (1 victoire, 3 nuls).

Un match compliqué pour les lillois qui enchaînent les très mauvaises performances. Bousculé par les angevins, les hommes de Bielsa ont été trop brouillons et ont eu du mal tactiquement. La sublime frappe de De Preville vient sauver les lillois dans un match qui était plutôt mal engagé. Une trêve internationale qui tombe a point nommer pour une équipe qui a vraiment besoin de travailler.

La dégringolade… Des erreurs à tous les niveaux. Tout d’abord dans le coaching, Garcia se trompe en alignant un 5-4-1 « défensif » et ne met personne dans l’entre-jeu. La défense de Marseille a été catastrophique, Doria et Hubocan en tête de proue. Un milieu de terrain absent et un attaquant qui n’a pas touché de ballon. Seul lueur d’espoir ? La rentrée de Remy Cabella… qui va partir en prêt avant la fin du mercato. Bien joué l’OM.

Caen a cherché à surfer sur la vague de leur très belle prestation de la semaine dernière face à Lille. Les caennais peuvent une nouvelle fois compter sur la prestation de leur gardien Vercoutre qui a une nouvelle fois été exemplaire. Le superbe but de Rodelin permet à Caen de s’assurer les trois points sur cette rencontre. Deuxième victoire de rang pour le Stade Malherbe de Caen.

Nantes avait à coeur de passer un coup de balai sur le score fleuve de la saison dernière. Bien regroupé défensivement, les nantais ont bien cadenassé les assauts lyonnais et n’ont pas encaissé de but. Les problèmes offensifs commencent cependant à se voir pour la formation de Claudio Ranieri. Des questions doivent être posées. A noter que ce match à vue le premier 0-0 de la Ligue 1 cette saison.

Un peu contre le cours du jeu, les guingampais réalisent une belle opération en s’imposant à domicile face à Strasbourg. Légèrement dominé dans les compartiments du terrain, Guingamp a pu compter sur son réalisme pour venir à bout de ce match. Ils retrouvent le chemin de la victoire après deux défaites de rang et se relance.

On pourra dire que les résultats face à Naples leur sont restés en travers de la gorge. Nice n’a jamais su réagir sur l’ensemble de la rencontre et a été très pauvre. Les belles choses observées la saison dernière semblent être loin. Nice s’enfonce semaine après semaine et ne compte que 1 points après 4 journées. Le match face à Monaco la prochaine semaine pourrait être décisif pour les aiglons. 

Malgré une domination dans le jeu, Montpellier doit s’incliner à l’extérieur face à Dijon. Dans des circonstances presque semblable à la semaine dernière, les hommes de Der Zakarian ne parviennent pas à faire le break face aux équipes adverses et concèdent des points dans le championnat.

Dijon réussi à ramener sa première victoire dans sa musette après un début de championnat compliqué. Auteur de deux buts bien inspirés, Jeannot parvient a marqué après 16 mois sans trouver le chemin des filets. Heureux résultat pour les dijonnais mais une victoire qui fait du bien à la formation de Olivier Dall’oglio.

Dans une rencontre où ils ont cruellement manqué de chance, les strasbourgeois s’inclinent 2-0 sur le terrain de Guingamp. En touchant par 3 fois les montants du gardien guingampais, Strasbourg a malheureusement manqué de réaliser un gros coup dans la Ligue 1. Le promu se réveille et, journée après journée, montre l’étendu de son talent. Mais l’apprentissage de la Ligue 1 est long et nous apportera des surprises.

Résultat difficile à avaler pour les troyens. Après s’être incliné face à Nantes, ils perdent sur le terrain de Bordeaux. Après une boulette de leur gardien, Troyes est rapidement mené au score et aura toutes les peines du monde pour réagir. Malgré la réduction du score, l’ESTAC n’arrivera pas à revenir. Résultat logique au vu de la prestation des deux équipes.

Quand Amiens se réveille, ça déménage! Après n’avoir pris aucun point, ni marqué dans les trois premières journées, Amiens marque 3 buts pour les 3 points. Un coup-franc sublime pour commencer et un festival offensif pour une équipe déchaînée. Amiens joue juste et  musèle parfaitement les niçois. Une superbe rencontre collective, en espérant que ça ne fasse que commencer.

Comme chaque semaine, Rennes commence fort et marque une nouvelle fois les premiers. Mais Rennes est une formation qui craque aussi très facilement, trop facilement. Face à des toulousains réalistes, Rennes a encore une fois payé son manque de maîtrise en fin de rencontre et s’incline sur un but à la 71 ème minute. La formation de Gourcuff encaisse deux penalty justifiés. Rennes a marqué 6 fois cette saison mais a pris 8 buts et ne compte que 2 points au championnat.

Après un début de saison catastrophique, Metz s’enfonce un peu plus chaque jour. Dans un match plutôt équilibré, les messins se font surprendre par un bel enchaînement de Rodelin et encaisse le seul but de la rencontre. Bonne prestation de leur gardien remplaçant, le japonais Kawashima qui relaye sur le banc Didillon. 0 point pris après 4 rencontres de championnat et une réception compliquée de Paris la semaine prochaine…