Retrouvez tous les mercredis le classement des valeurs mis à jour. Equipe en forme, chute de tension, où votre équipe est-elle située ?

Dans un match face à la dernière équipe du championnat, le PSG de Neymar/Cavani/Mbappe se devait d’obtenir un bon résultat. Sur le papier, le match s’est déroulé comme prévu, dans les faits, Paris a été bousculé voir dérangé. 1-1 jusqu’à une décision contestable de l’arbitre qui sort un rouge pour Metz. Paris déroule et mettra 4 buts à 11 contre 10. Offensivement Paris fera peur, très peur et le choc contre Lyon, dimanche, devrait nous indiquer le niveau du PSG.

Coup d’arrêt ou baisse de régime, Monaco n’y était pas. Bien contenu par une équipe niçoise revigorée, les monégasques n’ont été que l’ombre d’eux mêmes. Faible dans la construction devant le but, un seul tir cadré pour eux dans cette rencontre à la 85 minute qui donnera… un but en contre. Le match contre Strasbourg devrait pouvoir les relancer.

Dans un match compliqué, Lyon a longtemps lutté avec Guingamp et a pu compter sur un Lopes de grande qualité dans ses cages. Lyon a eu la réussite de marquer dans ses temps faibles grâce à Mariano (4 buts) et Fekir (4 buts). Un succès obtenu grâce aux qualités individuelles de la formation lyonnaise qui reste invaincu cette saison. Le choc de la prochaine journée face à Paris opposera également les deux présidents dont l’un a égratigné l’autre sur le recrutement avant de se raviser, nous vous laisserons deviner lequel.

Dans une opposition de style entre les deux entraîneurs, les bordelais n’ont pas réussi à tenir Lille en échec après avoir été à 11 contre 10 pendant plus d’une heure. Un manque d’efficacité pour Bordeaux qui n’a jamais réussi à se montrer réellement dangereux (1/15 tir cadré). Bordeaux reste invaincu dans le championnat et pourrait se montrer très dangereux pour la suite. Prochain match : le derby de la Garonne face à Toulouse.

Angers réussi son pari en ce début de championnat. A défaut de gagner les matchs, les hommes de Moulin ont le mérite de ne pas les perdre. Quatrième nul en 5 matchs pour les angevins et toujours pas de défaite au compteur. La rencontre face à Saint-Etienne a, à nouveau, vu une équipe conquérante et une volonté criante de ne pas concéder de défaite. A noter les trois montants touchés par Angers. Très encourageant pour la suite du championnat mais attention à l’excès de confiance qui pourrait tout ruiner.

Saint-Etienne se devait d’obtenir un bon résultat pour rester au contact des équipes de tête après la défaite de la semaine dernière. Les steffanois ont été bousculé par une équipe angevine ultra-réaliste. Un match nul somme toute logique qui devrait satisfaire les deux formations. Coup de chapeau à Cabella qui marque sous ses nouvelles couleurs après une minute sur son premier tir.

3 victoires de suite. Caen bénéficie d’un bon calendrier pour enchaîner les résultats. Encore une fois, les caennais ont pu compter sur un Remy Vercoutre de gala qui permet à son équipe de bien figurer dans les matchs. En infériorité numérique, Caen va aller chercher un très bon résultat à domicile et enchaîne les victoires.

C’est le carton et le bon coup de la journée. Nice a parfaitement préparé son match et, bien emmené par un bloc équipe, est allé chercher une victoire avec la manière. Agissant en contre, les hommes de Favre ont surpris Monaco et ont bien géré leurs temps forts. Une rencontre qui fait du bien aux niçois qui ont eu du mal à rentrer dans le championnat.

Une rencontre compliquée pour le TéFéCé après les très bonnes observations des premières semaines. Les toulousains ont été trop imprécis devant le but mais non jamais vraiment souffert des assauts troyens. A noter que c’est la première fois depuis le début de la saison que Toulouse ne marque pas lors d’une rencontre.

Malgré la défaite face à Lyon, Guingamp a montré un visage très convainquant. Les hommes de Kombouaré ont parfaitement géré leur match et ont montré une véritable aisance collectivement. Malheureusement, deux fulgurances lyonnaises viennent annihiler les espoirs de l’En Avant. Guingamp bascule en deuxième partie de tableau mais peut espérer voir plus haut s’ils continuent sur ce rythme.

Une nouvelle fois, il serait possible de remettre en question les décisions de coaching de Marcelo Bielsa. En titularisant Thiago Maia à un poste qui n’est pas le sien, le technicien lillois s’est exposé a des problèmes dans le jeu de son équipe. Le joueur se fait même exclure au bout de 30 minutes de jeu, complètement dépassé. Réorganisation tactique et Lille parvient à arracher le point du match nul qui lui fait du bien sur un plan comptable.

Nantes dominé, poussé dans ses retranchements mais victorieux à la fin. Les nantais reproduisent parfaitement les schémas de jeu de leur tacticien Claudio Ranieri. Un groupe défensif qui trouve son bonheur sur coup de pied arrêté. Un superbe coup franc de Diego Carlos à la fin du match permet à Nantes d’aller chercher un nouveau résultat sans encaisser de but (3 matchs d’affilés).

A un moment, les dirigeants marseillais vont devoir mettre des mots sur les prestations de leur club. 9 buts encaissés en deux rencontres et une défense qui semble être une nouvelle fois resté au vestiaire. Marseille n’y arrive pas et les rennais s’en sont donné à coeur joie. Rudy Garcia doit trouver des solutions sinon il pourrait être l’un des premiers entraineurs à quitter son poste cette saison. En tout cas, certains supporters marseillais le réclame.

Montpellier pourra nourrir des regrets dans une rencontre qu’ils ont mené de la tête et des épaules. 60% de possession de balle et des actions sans réussir à trouver le chemin des filets. Un but sur coup franc direct où Lecomte n’est pas exempt de tout reproche mène Montpellier à sa 3 ème défaite de la saison aux portes de la place de premier relégable.

Après un début de saison difficile, Rennes semble enfin sortir la tête de l’eau. A Marseille, dans un climat hostile, les rennais sont venu chercher leur première victoire de la saison dans un match largement dominé. Malgré cela, une nouvelle fois, Rennes encaisse un but dans les derniers instants de la rencontre ( 4 buts sur 9 encaissés dans les 30 dernières minutes).

Face à un adversaire direct, Amiens fait le plein de points à l’extérieur. Une belle réussite collective pour la formation de Christophe Pelissier. Malgré avoir été dominé dans la possession du ballon, les amiénois ont pu capitaliser sur un but tôt dans le match pour aller s’imposer. Un prochain match à domicile contre l’OM s’annonce déjà à guichets fermés.

Mauvaise opération comptable en vu du maintien pour Strasbourg qui s’incline à domicile face à Amiens. Plus présent dans le jeu, les strasbourgeois encaissent rapidement un but et n’ont jamais semblé en mesure de pouvoir réagir efficacement. 0 but marqué pour Strasbourg depuis deux rencontres et des points perdus qui pourraient être lourd dans l’escarcelle à la fin de la saison.

Rencontre compliqué pour les dijonnais qui ont buté sur le gardien adverse sans réussir à trouver la solution. Trop juste physiquement, Dijon a semblé craqué en deuxième période et n’a pas réussi à remettre réellement le pied sur le ballon. Une défaite qui stoppe la bonne progression des hommes de Dall’oglio qui reste dans la zone de relégation.

Bien que dominateur, Troyes n’a jamais réussi à se montrer décisif devant le but. Un poteau pour Niane fut la seule véritable occasion à se mettre sous la dent dans un match relativement maussade. Les troyens descendent au classement car un résultat à domicile pouvait les placer idéalement pour la suite du championnat, ils auront au moins le mérite de n’avoir pas encaissé de but.

Malheureusement, les messins ont pu y croire 56 minutes. Ils ont réussi à tenir tête à Paris pendant plus d’une mi-temps jusqu’à l’exclusion, difficile à avaler, de Assou-Ekotto. Malgré une défaite presque logique, Metz a montré un meilleur visage que pendant les quatre premières journées. Un niveau de jeu qui devrait leur permettre d’aller chercher quelques résultats cette saison, mais le maintien restera compliqué.