Retrouvez tous les mercredis le classement des valeurs mis à jour. Equipe en forme, chute de tension, où votre équipe est-elle située ?

Face aux montpelliérains, le PSG avait une belle occasion de continuer leur belle série de victoire. Neymar absent, les parisiens ont semblé perdu sur le terrain et n’ont jamais réussi à réellement entrer dans leur match. 1 seul tir cadré sur l’ensemble de la rencontre. Malgré un penalty qui aurait dû être sifflé pour Cavani, le PSG a raté son match.

C’est le carton plein de la septième journée. Sur le terrain de lillois bien empruntés tactiquement, Monaco a parfaitement joué et à ramener une victoire bien méritée. Un nouveau doublé pour l’inévitable Radamel Falcao et un succès bien amené. Monaco surf sur la vague et en profite pour se rapprocher à un point des leaders parisiens.

Septième journée de championnat et autant de matchs sans défaite pour les Bordelais. Une nouvelle fois assez impressionnant face à Guingamp, Bordeaux enchaîne. Les hommes de Gourvennec auront attendu jusqu’à la 73 ème minute pour pouvoir faire le break face à leurs adversaires du soir. Le choc face à Paris ce week-end sera déterminant pour la suite des bordelais mais leur saison est d’ores et déjà quasi-parfaite.

Parfaitement emmené par son attaque, Lyon a subi les errances défensives de ses joueurs et n’a pas réussi à aller chercher un résultat qui leur tendait les bras. Les deux équipes se sont livrés un match sublime et se quitte sur un score de parité après une formidable course poursuite. Lyon perd des points précieux dans la course à la Ligue des Champions.

En ouverture de cette journée, Nice recevait Angers. Les niçois sont allé chercher loin pour obtenir un résultat sur leur pelouse mais ont été récompensé. Malgré la possession du ballon (60%) et une bonne utilisation de celui-ci (90% de passes réussis), les niçois n’auront pu que regretter leurs problèmes en défense. Un match nul tout de même salutaire.

Depuis quelques matchs, le FC Nantes de Ranieri va bien, très bien même. Cueilli d’entrée de jeu par Strasbourg, Nantes réagit parfaitement de deux frappes magnifiques. Une rencontre marquée par la maîtrise défensive des Nantais qui parviennent à conclure un cinquième match sans défaite. Nantes aux portes de l’Europe.

Nouvelle bonne opération pour Marseille qui enchaîne un deuxième succès de rang 2 à 0 après leur passage à vide phénoménal du début de saison. Devant un Vélodrome bouillant, les marseillais se sont sorti les tripes et ont pu compter sur un Thauvin au meilleur de sa forme. La bonne mère va mieux… beaucoup mieux.

Face à leur public, les verts ont débuté ce match à domicile comme depuis le début de la saison : pied au plancher. Mais attention à l’excès d’engagement qui aura ruiné cette rencontre entre l’ASSE et Rennes. 25 fautes de part et d’autres, deux penaltys sifflés et un jeu qui a subi ce défi physique imposé par les deux équipes. Un score de parité 2-2 qui reflète bien le manque de maitrise des deux formations.

Angers pourra émettre quelques regrets après avoir tenu le hold-up de cette journée à bout de doigts. Dans un match débridé face à Nice, les angevins ont encore montré le talent qui irriguait cette équipe. Angers a pu compter sur ces qualités sur coup de pied arrêté et en contre pour obtenir un très bon résultat sur la pelouse niçoise.

Guingamp avait pourtant lancé parfaitement sa rencontre en obtenant un penalty au bout de 3 minutes, mais les espoirs Guingampais ont été douchés par Costil et les Bordelais. Malgré le retour au score en début de seconde période, Guingamp a craqué physiquement et ont été dominé par les assauts de leurs adversaires. Une défaite logique au vue de la rencontre mais des espoirs à conserver pour Guingamp.

Les hommes de Gourcuff auront réussi à répondre au défi lancé par les stéphanois. En jouant sur leur vitesse, ils ont réussi à mettre à mal la défense adverse mais se sont montré également trop agressifs sur la rencontre. Un match haché ne permettant pas au beau jeu de se mettre en place. Un score qui permet à Rennes de reprendre du poil de la bête et de se relancer dans le championnat.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils auront réussi leurs coups. Montpellier a parfaitement piégé les parisiens en pratiquant un jeu bien retranché en défense. Grace à un Hilton retrouvé et au mieux de sa forme (14 ballons récupéré), Montpellier tire profit de leur victoire de la semaine dernière pour aller chercher un point précieux face au PSG. Il reste la seule équipe à avoir pris des points à Paris depuis le début de la saison.

Caen aura bataillé pour aller obtenir dans la douleur un petit résultat face à Amiens. Un pénalty bien discutable permet au Stade Malherbe de remporter ce match. Presque sans bruit, Caen est, à la fin de la septième journée, la deuxième défense de Ligue 1 avec seulement 4 buts encaissés. Impressionnant mais Caen n’a presque joué que contre des équipes de deuxième partie de tableau.

Magnifique performance des dijonnais sur le terrain de l’Olympique Lyonnais. En parvenant à marquer 3 buts face à Lyon, Dijon réalise l’une de ses meilleures performances depuis le début de la saison. Percutant dans le jeu, ils ont réussi à prendre l’avantage sur la défense trop faible sur ce match des lyonnais. Une véritable bouffée d’air frais.

Nouveau coup d’arrêt pour Toulouse qui ne parvient pas à aller chercher un résultat face à l’Olympique de Marseille. Trop faible dans l’utilisation du ballon et dans la mise en place tactique. Les toulousains ont payé cher leur placement défensif face à des marseillais décisifs. 1 seul tir cadré et une nouvelle défaite pour Toulouse.

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Face à Troyes, Metz avait l’occasion de capitaliser sur le match de la semaine dernière pour poursuivre leur victoire. Ils auront tout tenté (14 tirs, 7 cadrés) mais n’auront jamais trouvé la faille face à un Samassa bien inspiré. Metz reste dernier du championnat mais la place au classement ne reflète pas la qualité de l’équipe Lorraine.

Etre vaillant n’aura pas pu changer la donne  ce soir face à Caen. Amiens s’incline dans une rencontre où ils auraient sans doute  mérité d’aller chercher un résultat. Sur un penalty bien généreux, les amiénois encaissent le seul but de la rencontre et ne parviennent toujours pas à être compétitif dans ce championnat en enchaînant les bons résultats.

Le poste de gardien de but n’aura jamais aussi bien porté son nom. Face à Metz, le portier troyen Samassa a été une véritable muraille face aux tirs de  leurs adversaires. Largement dominé sur l’ensemble de la rencontre, Troyes parvient à marquer le seul but de la rencontre sur un contre en fin de match. Une victoire vécue comme une délivrance par l’ESTAC.

Les semaines se suivent et se ressemblent du côté de Lille. Une quatrième défaite qui fait écho au début de saison catastrophique des lillois. Avec en tête de proue leur technicien Marcelo Bielsa, Lille déjoue ou plutôt ne joue pas. Les joueurs sont perdus dans un système de jeu qui ne leur convient pas. Lille est 18 ème et ne compte que seulement 5 points en 7 journée.

La rencontre avait pourtant démarrée de manière idéale pour les strasbourgeois. Un but plein d’audace de Da Costa permettait à la Meinau de basculer. Devant leur public, Strasbourg a subi deux buts inarretable et ont couru après le score toute la rencontre. Malgré une possession du ballon, ils n’ont jamais réussi à déverrouiller la défense nantaise. Défaite difficile à accepter pour le RCSA qui glisse dans le classement des valeurs à la dernière place.