Huitième journée de championnat, les équipes de la Ligue 1 Conforama avait sûrement à coeur de bien figurer avant la trêve internationale. 31 buts marqués sur les pelouses soit l’équivalent du meilleur résultat depuis le début de la saison (3ème journée). Des matchs de folies comme Paris-Bordeaux ou Lyon-Angers mais également des problèmes offensif pour certaines équipes ou un arbitrage souvent étonnant à l’image du carton rouge reçu par les lyonnais.

Une journée marquée également par l’effondrement d’une barrière de la tribune visiteur du stade de Amiens, où plusieurs dizaines de supporters lillois se sont retrouvés face contre terre 2 mètres plus bas. Drame qui aurait pu être beaucoup plus grave puisque aucune victime n’est à déplorer et que l’ensemble des victimes ont déjà quitté l’hôpital. Carton rouge pour le président de Amiens qui aurait pu avoir la décence de ne rien dire plutôt que de pointer du doigt les supporters lillois qui n’avait rien demander d’autre que d’aller voir un match de football.

LE MATCH

Dans un match annoncé comme électrique face à des équipes qui ont retrouvé de l’allant offensif après un début de saison compliqué, le spectacle a été au rendez-vous. Nice recevait Marseille dans un duel permettant à l’un comme à l’autre de poursuivre sa bonne série.

©OGCN TWITTER

Chose qui a été parfaitement comprise par les niçois qui attaque pied au plancher. Dés la quatrième minute, Mario Balotelli catapulte une tête dans les filets de Mandanda suite à un corner. Le derby est lancé (1-0, 4′). Quelques minutes plus tard, sur un nouveau corner, le ballon est dégagé dans les pieds de Séri qui déclenche une frappe, contrée par Rami qui vient se loger dans les filets d’un Mandanda impuissant (2-0, 16′).

Mais c’était sans compter sur la réaction de l’homme en forme de l’OM depuis le début de la saison : Lucas Ocampos. Sur un ballon cafouillé dans la surface de réparation, il se retrouve seul face à Cardinale qui ne peut absolument rien faire et Marseille se relance (2-1, 26′).

©OM TWITTER

Marseille va alors changer de visage et passer plus par les côtés. Le couloir gauche des niçois a du mal à contrer les attaques successives des marseillais et craque petit à petit à l’image de Malang Sarr. Sur une nouvelle incursion dans la surface niçoise, Lees-Melou détourne le ballon de Thauvin dans ses propres cages. Marseille a réussi à revenir dans cette rencontre (2-2, 41′).

Alors que le match semblait se laisser glisser vers la mi-temps, le pressing haut des olympiens permet à Gustavo de récupérer un ballon et de tenter une frappe de loin, repoussée par Mandanda, mais malheureusement sur la tête de Ocampos qui traînait par là. Marseille a fait basculer le match en 5 minutes et avant la mi-temps (2-3, 44′).

Au retour des vestiaires, c’est une nouvelle fois sur un ballon de récupération haute de Gustavo que les Marseillais crucifient les niçois trop reculés en défense. Une frappe magnifique qui vient raser le poteau de Cardinale (2-4, 49′).

©OM TWITTER

Mais une action relance tout ce derby. Suite un tacle non maîtrisé, Luis Gustavo est exclu directement par l’arbitre. De quoi redonner du baume au coeur des niçois qui change à nouveau de mentalité et pousse plus. Saint-Maximin s’emploie sur son côté à ramener son équipe et provoquera même un penalty, arrêté par Steve Mandanda à la 80 ème minute.

Un derby magnifique qui ne verra pas d’autres buts mais qui s’adjugera le plus grand nombre de tirs cadrés en Ligue 1 cette saison : 19. Très bonne opération pour les marseillais qui se place sur le podium de la Ligue 1 Conforama. Avec cette défaite, Nice figure à la 10ème place du classement.

LE JOUEUR

Une fois de plus, c’est un gardien qui remporte la palme du joueur de la semaine pour Sporty. Après Samassa (Troyes), c’est Steve Mandanda qui s’offre la meilleure performance de la saison pour un gardien avec 9 arrêts.

©Eurosport

Malgré un début de match plus compliqué pour le portier olympien, la réaction des joueurs de Rudy Garcia a permis à Mandanda de montrer l’étendu de son talent. Un penalty arrêté plus un arrêt réflexe sur sa ligne dans les dernières minutes de la rencontre qui auraient pu relancer Nice. Somptueuse performance du gardien international français.

LES TOPS ET FLOPS

LES RESULTATS

MONACO 1-1 MONTPELLIER
PARIS 6-2 BORDEAUX
GUINGAMP 1-1 TOULOUSE
DIJON 1-1 STRASBOURG
NANTES 1-0 METZ
RENNES 0-1 CAEN
TROYES 2-1 SAINT-ETIENNE
ANGERS 3-3 LYON
NICE 2-4 MARSEILLE