Retrouvez tous les mercredis le classement des valeurs mis à jour. Equipe en forme, chute de tension, où votre équipe est-elle située ?

*Cette semaine seulement 18 équipes dans le classement, le match Amiens-Lille n’ayant pas pu se finir complètement.

C’est le carton plein de la journée. Paris recevait Bordeaux dans un choc des équipes invaincus de la Ligue 1 Conforama. Le PSG avait à coeur de montrer sa supériorité et de conserver seul cette série d’invincibilité. 5 buts pour l’attaque parisienne en première mi-temps et une réussite parfaite (6 buts sur 8 tirs cadrés). Paris est loin devant ses poursuivants et ils ne semblent pas près de s’arrêter.

Leur adversaire du soir avait réussi à prendre des points à Paris la semaine dernière, Monaco n’aura pas réussi à faire mieux que les parisiens. Malgré une entame de match parfaite grâce à Falcao, les monégasques vont défendre en rythme en deuxième mi-temps et laisser de plus en plus d’espace. Un but en fin de match qui fait mal à Monaco et un match compliqué avec seulement 1 tir cadré sur l’ensemble de la rencontre.

Décidément, l’Olympique Lyonnais éprouve bien du mal à conclure ses matchs. Tenu en échec la semaine dernière 3 à 3, les lyonnais buttent une nouvelle fois sur une équipe angevine bien inspirée. Le tournant du match restera sans aucun doute le carton rouge reçu par Marcelo après un geste involontaire. Difficile de dire si Lyon aurait réussi à conserver son avance de deux buts pendant la rencontre mais le manque de discernement de l’arbitre à changer le court du match.

L’invincibilité de Bordeaux aura durée 7 matchs et 5 minutes. Face à Paris, Bordeaux a eu bien du mal à trouver son rythme surtout en défense. Les bordelais auront au moins comme satisfaction d’avoir réussi à marquer 2 buts au PSG qui n’en avait pris que 3 avant ce match. Coup de chapeau à Malcom qui à une nouvelle fois montré l’étendu de son talent.

Dans un match complément fou, les marseillais laissent loin derrière eux leur début de championnat catastrophique. Une troisième victoire d’affilée face cette fois-ci à des adversaires directs. Pourtant rapidement mené au score, ils réagissent parfaitement à l’image de Lucas Ocampos et se relance. Ils concluent grâce à un Steve Mandanda des grands soirs : 9 arrêts (record de la saison).

4… comme le nombre de victoires consécutives du FC Nantes et 6 matchs sans perdre. Le Nantes de Ranieri se porte bien et surprend de plus en plus chaque journée. Face à Metz, lanterne rouge, les nantais se sont tout de même fait peur et auraient eu l’occasion de tuer le match bien plus tôt. La chance sourit toujours du côté de la Beaujoire et Nantes retrouve une place dans le TOP 5 de la Ligue 1 Conforama.

Malheureusement Nice n’aura pas pu faire mieux face à Marseille. Pourtant parti sur les chapeaux de roues en menant rapidement 2-0, les niçois perdent pied petit à petit et reculent: sanction immédiate marseillaise. Malgré une réaction en fin de match, le penalty raté dans les dernières minutes ne leur permettent pas de revenir dans la rencontre. La défense n’a pas été à la hauteur sur l’ensemble de la rencontre.

Angers enchaîne son excellent début de saison malgré un revers face à Metz quelques semaines auparavant. Face à Lyon, le SCO aura fait tourner les têtes des observateurs avec un jeu très alléchant. Ils ont pu certes bénéficier d’une erreur d’arbitrage mais n’ont pas à se cacher derrière tant leur qualité technique à parler dans la rencontre. Les angevins progressent au classement et s’inscrivent durablement dans le TOP 10 du classement des valeurs.

Où est passé l’AS Saint-Etienne ? Dans une rencontre pourtant à leur portée, les steffanois ont déjoué complément face à Troyes pourtant réduit à 10. L’ASSE aura eu le ballon (66%) mais les occasions n’ont jamais pu être trouvées. Mené au score, les verts n’ont jamais semblé en mesure de créer le jeu leur permettant de revenir. Ils ont buté sur une défense bien en place et ne parviennent pas à ramener un résultat ce soir.

Si certains nous avaient dit que le SM Caen serait la meilleure défense du championnat après 8 journées, nous ne les aurions sûrement pas cru. Face à Rennes, les caennais ont fait ce qu’ils savaient faire de mieux : Lutter pour gagner. En laissant le ballon à Rennes, ils ont réussi un coup de poker gagnant. Le but contre son camp des rennais permet à Caen d’obtenir à nouveau un très bon résultat et les placent à la 5 ème place de la Ligue 1.

En deux matchs, les hommes de Michel Der Zakarian auront réussi leur pari : affronter les deux meilleurs équipes du championnat et de ne pas concéder de défaite. Face à Monaco, Montpellier n’a jamais lâcher l’affaire pourtant mené pendant plus de 60 minutes. Le but en fin de rencontre de Camara permet au MHSC de ramener un excellent résultat de Louis II et s’enchaîner un troisième match sans défaite.

Guingamp avait réussi à lancer parfaitement leur rencontre en marquant dés la deuxième minute grâce à Thuram. Mais l’En Avant est parfois à la peine en ce début de saison quand il s’agit de conserver des résultats. Toulouse en profite et les deux équipes se quittent sur un score de parité logique au vue du match. Guingamp continue sa saison en dent de scie et devra batailler la semaine prochaine dans le derby breton face à Rennes.

Depuis deux matchs, l’ESTAC surprend. Tant dans leurs placements défensifs que dans leur remontées de balle, les troyens se révèlent comme une équipe en forme. Face à Saint-Etienne, ils ont résisté plus d’une heure à 10 contre 11 et ont obtenu un résultat parfait dans leur quête de maintien. Le prochain match face à Lille permettrait de prendre des points face à un adversaire direct.

Rennes n’y arrive vraiment pas. Aucune victoire à domicile depuis le début de la saison mais qu’une seule à l’extérieur. La première période est dominée par leurs adversaires et Rennes est malchanceuse car ils marquent un but contre leur camp. Offensivement, les rennais ne parviennent pas à avoir de la réussite face à Remy Vercoutre. Rennes concède une nouvelle défaite et voit la zone rouge se rapprocher dangereusement.

Toulouse avait à coeur de se relancer mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Dominé rapidement dans la rencontre, les toulousains parviennent à revenir au score contre le cours du jeu avant la mi-temps. La deuxième partie de match est cependant plus hachée et aucune des deux équipes ne parvient à prendre l’ascendant sur l’adversaire. Un nul dont les toulousains se contenteront après leurs deux défaites de suite.

Dans un match opposant deux équipes à la lutte pour le maintien, les dijonnais auront quelques regrets à l’issue de la rencontre. Après avoir réussi à chercher un premier but en fin de match, les dijonnais ont manqué de caractère pour conserver ce but d’avance. Un but issue d’une incompréhension entre le gardien et Djilobodji qui se paie cash pour Dijon. Un résultat qui confirme la mauvaise saison sur un plan défensif pour Dijon.

Décidément le sort s’acharne sur le FC Metz. Dominé à Nantes, les lorrains poussent et obtiennent un penalty généreux dans les derniers instants du match. Nolan Roux s’élance et transforme. A retirer selon l’arbitre. Deuxième tentative qui trouvera les tribunes de la Beaujoire. Au classement, les messins sont dernier mais au vue du jeu proposé, leur place ne se situe sûrement pas aussi bas.

Après 4 défaites de suite, Strasbourg pouvait réaliser un gros coup face à Dijon. Dominé sur l’ensemble de la rencontre, les strasbourgeois trouveront leur salut dans la dernière minute sur un but gag. Un point qui fait du bien aux strasbourgeois mais les strasbourgeois sont à 6 matchs sans victoire. Sûrement insuffisant à ce niveau.