La quatorzième journée de Ligue 1 se promettait explosive avec plusieurs derby et un match décisif opposant le PSG à l’AS Monaco. Bien qu’ayant été bien supérieur aux monégasques, les parisiens se font peur en fin de rencontre mais s’imposent logiquement et prennent désormais les commandes de la Ligue 1. Ensuite, l’écart se ressert avec notamment un Olympique Lyonnais en feu depuis quelques rencontres (17 buts lors de ses 5 derniers matchs). De l’autre côté du classement, ça se complique très sérieusement pour Lille, alors que le FC Metz semble d’ores et déjà avoir 9 orteils en Ligue 2.

LE MATCH

Lyon se déplaçait sur le terrain des niçois. La dynamique des deux équipes est diamétralement opposée. D’un côté, l’une tente, tant bien que mal, de sortir légèrement la tête de l’eau et de s’éloigner de la zone de relégation pendant que l’autre caracole offensivement et s’assure semaine après semaine une place de qualification pour les coupes européennes la saison prochaine et également une place dans le top de la Ligue 1 Conforama.

L’objectif affiché par les niçois avec une défense à 5 était claire : s’en prendre le moins possible et résister aux assauts lyonnais. Le moins que l’on puisse dire c’est que rien ne s’est passé comme prévu. Le match part sur les chapeaux de roues avec des lyonnais qui pressent haut et qui dérangent énormément l’activité de l’OGC Nice. Suite à un ballon perdu de Dante, Cornet déboule sur le coté droit et adresse un centre tendu à Memphis Depay qui parvient à frapper le ballon qui vient mourir dans les filets avec une belle réussite (0-1, 5′).

Dominé dans tous les secteurs de jeux, les niçois reculent et ne parviennent pas à se sortir du pressing lyonnais. Passeur sur le premier but, Maxwell Cornet devient buteur sur le deuxième après un superbe enchaînement dans la surface de réparation niçoise, il mystifie Benitez qui ne peut rien faire (0-2, 20′).

©OL TWITTER

Les inquiétudes niçoises sont mises au grand jour minute après minute et la qualité de jeu est décidément lyonnaise. Les joueurs de Génésio parviennent à marquer 2 nouveaux buts dans cette première période grâce à Diaz et à nouveau Depay. Le score à la pause sera donc de 0 à 4, avantage mérité pour les lyonnais. Nice n’est que l’ombre de l’équipe qu’elle fut la saison dernière, c’est catastrophique.

En deuxième période, toujours très peu à se mettre sous la dent pour les supporters niçois venus encourager leur équipe. A noter un coup franc puissant de Mario Balotelli repoussé par Lopes. Et l’après-midi catastrophe des niçois va continuer car Marlon va se faire expulser suite à une grosse semelle sur Ndombele. Nice finit à 10 et sombre encore et toujours.

Sur un nouveau ballon perdu de Dante, Lyon rejoue en contre et trouve Maolida, entré il y a quatre minutes, dans la surface de réparation et il n’en faut pas plus au jeune attaquant pour marquer son but et parapher le succès large de lyonnais (0-5, 79′).

©OL TWITTER

Lyon a, une nouvelle fois, fait parler la poudre cette après midi. Les joueurs de Bruno Génésio ont été extrêmement efficace dans la conservation du ballon et dans le placement défensif. Un nouveau succès qui place Lyon à la deuxième place du championnat à l’issue de cette quatorzième journée, mérité au vue de la dynamique positive des lyonnais. Pour Nice, ça se complique encore plus avec désormais une dix-huitième place au classement et surtout un jeu qui inquiète. Ils vont devoir trouver la solution rapidement s’ils ne veulent pas faire déjouer les pronostics en visitant la Ligue 2.

LE JOUEUR

Memphis Depay n’est plus le même homme depuis quelques semaines. Face à Nice, l’ancien Red Devils a fait parler sa vitesse et sa vista pour venir à bout de la défense apathique de ses adversaires. Au final, il parvient à marquer un doublé pour assurer un large succès à son équipe.

©OL TWITTER

Car l’attaquant lyonnais rayonne en ce moment. Sur les 5 derniers matchs, il parvient à marquer 6 buts. Des statistiques Edinson Cavaniesque qui le relance dans le classement des buteurs avec ses 8 buts depuis le début de la saison. En tout cas, ça fait plaisir de le voir évoluer ainsi.

LES TOPS ET FLOPS

LES RESULTATS

STRASBOURG 2 – 2 SAINT-ETIENNE
RENNES 2 – 1 NANTES
CAEN 1 – 0 BORDEAUX
TROYES 3 – 0 ANGERS
DIJON 3 – 1 TOULOUSE
MONTPELLIER 3 – 0 LILLE
METZ 0 – 2 AMIENS
NICE 0 – 5 LYON
MARSEILLE 1 – 0 GUINGAMP
MONACO 1 – 2 PARIS