Quinzième journée de championnat qui se déroulait exceptionnellement un mardi et un mercredi. Certaines équipes du tête de la Ligue 1 n’ont pas semblé apprécier jouer en plein milieu de semaine à l’image de Lyon et Monaco défaits par respectivement Lille (1-2) et Nantes (0-1). Paris et Marseille ont semblé pourtant dominer leurs adversaires du soir. De l’autre côté du classement, Angers continue sa série très négative et Metz commence à installer ses valises en Ligue 2. Une journée étonnamment peu agressive puisqu’il n’y a eu que 23 cartons jaunes et 2 cartons rouges, le plus petit nombre distribué sur une journée depuis le début de la saison.

LE MATCH

Lyon, meilleure attaque de Ligue 1 sur les 5 dernières rencontres (17 buts), recevait Lille en grande difficulté et mise sous pression désormais par Marcelo Bielsa. En grande difficulté ses dernières semaines, le LOSC cherche absolument à se relancer après un début de championnat catastrophique. Lyon doit continuer de grapiller des points pour être capable d’obtenir la deuxième place du championnat directement qualificative pour la Ligue des Champions.

Le match part sur les chapeaux de roue avec deux équipes ayant la très grande volonté de s’imposer ce soir à Lyon. Ce sont d’ailleurs les locaux qui mettent le pied sur le ballon mais qui se font surprendre au final par un sublime but Lillois. Mendes reprend le ballon et parvient à enrouler son ballon du gauche face à un Anthony Lopes qui n’a pas bougé de sa ligne. (0-1, 20′).

Dominé, les lyonnais sont piqués au vif et réagissent rapidement. Suite à un ballon récupéré par Ndombele, le milieu de terrain lyonnais parvient à adresser un centre dans la surface de réparation. Mike Maignan manque totalement sa sortie et Mariano Diaz parvient à glisser le ballon dans les filets lillois (1-1, 36′).

Alors que l’Olympique Lyonnais semblait avoir fait basculer la tendance, Ponce parvient à reprendre un centre d’un Malcuit esseulé et place sa tête parfaitement dans les filets lyonnais. Lille fait chavirer l’OL et reprend l’avantage 5 minutes après l’avoir perdu (1-2, 41′).

©LOSC

Au retour des vestiaires, Lyon affiche un bien meilleur visage. Ils poussent et parviennent à se créer de nombreuses occasions. Au contraire, les lillois, qui agissaient très bien en contre en première mi-temps, reculent plus et ne parviennent plus à conserver efficacement le cuir. Les joueurs de Génésio obtiennent logiquement un penalty et c’est Nabil Fekir qui est chargé de le tirer.

©LOSC TWITTER

Pourtant en grande forme depuis le début de la saison, l’international français voit sa frappe être parfaitement arrêté par un Maignan qui était parti du bon côté. Le portier lillois réussit à sauver son équipe et conserve l’avantage du LOSC.

Car Lille est tout de même dominé dans cette deuxième période et malgré quelques occasions, les lyonnais restent au dessus et semblent être capable de revenir à n’importe quel instant. L’homme de cette deuxième période va s’appeler Mike Maignan. Extrêmement précis sur sa ligne, le gardien a laissé dernière lui sa mauvaise sortie de la première période.

Lyon ne fera que buter sur la defense lilloise et ne parviendra pas à revenir au score. Lille s’impose au terme d’un dernier quart-d’heure plein de rebondissement et fait le plein de confiance après une période très compliquée ces dernières semaines. Mauvais résultat pour les lyonnais qui voient les marseillais passer devant eux mais restent devant Monaco.

LE JOUEUR

Une nouvelle fois impressionnant face à Metz, Florian Thauvin a prouvé qu’il était l’homme du début de saison à Marseille. Auteur d’une prestation de haut vol, il termine avec 1 but et 1 passe décisive pour assurer la victoire 3-0 de l’OM.

©OM TWITTER

Car l’international français apporte énormément à son équipe offensivement. Depuis le début de la saison, il compte déjà 7 buts et 6 passes décisives et est donc responsable de 42% des 31 buts de Marseille. De très bonne augure pour le reste de la saison olympienne.

LES TOPS ET FLOPS

LES RESULTATS

AMIENS 2 – 1 DIJON
STRASBOURG 0 – 0 CAEN
BORDEAUX 3 – 0 SAINT-ETIENNE
ANGERS 1 – 2 RENNES
GUINGAMP 0 – 0 MONTPELLIER
LYON 1 – 2 LILLE
METZ 0 – 3 MARSEILLE
NANTES 1 – 0 MONACO
TOULOUSE 1 – 2 NICE