Retrouvez tous les mercredi le classement des valeurs mis à jour. Equipe en forme, chute de tension, où votre équipe est-elle située ?

Nouvelle victoire pour le PSG et une phase aller terminée avec les honneurs. Face à Caen, les joueurs de Unai Emery n’ont pas voulu laisser passer l’occasion de passer la barre des 50 points à la mi-championnat. C’est d’ailleurs le deuxième meilleure départ du PSG depuis l’arrivée du PSG (2015/2016 – 51 points). Un nouveau but à l’actif de Edinson Cavani qui termine l’année à 19 buts. Paris a sûrement déjà tué la course au titre et compte 9 points d’avance sur son dauphin monégasques. Dans les points noirs de la première partie de saison, la défaite à Strasbourg, la seule en championnat.

Lyon enchaîne et termine la phase aller du championnat avec 4 victoires consécutives. Alors que Lyon menait au score suite à un penalty sifflé on ne peut plus grotesque, le rythme du match s’accélère avec deux buts dans les arrêts de jeu. L’OL avait déjà fait le break dans ce match et le penalty toulousain ne change rien à la victoire lyonnaise. Une rencontre où les lyonnais ont montré quelques signes de lassitude, la trêve fera le plus grand bien mais Lyon termine bien cette année 2017. L’Olympique Lyonnais reste dans ses objectifs de Ligue des Champions et se place troisième au championnat.

A l’instar des équipes de têtes en Ligue 1, l’AS Monaco s’est imposé assez facilement sur son terrain face à Rennes. Que très peu inquiété en défense, les monégasques ont pu compter sur Radamel Falcao pour mettre l’équipe sur les bons rails. Le but de Keita Bande après la réduction du score rennaise apporte les trois points à Monaco. L’ASM conserve sa bonne série de quatre victoires consécutives et reste en très bonne place dans la course à la Ligue des Champions. L’année dernière, à la même journée, Monaco était deuxième également et comptait seulement 1 point de plus. Remontada ?

Victoire claire, net et sans bavure pour Marseille face à Troyes. Malgré un but encaissé très tôt dans la rencontre, les marseillais réagissent parfaitement, grâce notamment à un Dimitri Payet retrouvé. Ils sont parvenus à mettre petit à petit le pied sur le ballon et n’ont laissé que des miettes pour les troyens. Grace à cette victoire, Marseille s’accroche aux équipes du podium et concluent une première partie parfaitement après des débuts très compliqués. Malgré quelques mauvaises langues, le Marseille Champions Project est peu être en route.

Décidément, semaine après semaine, la réussite est vraiment du côté des nantais. Dans un match où les deux formations paraissaient épuisés physiquement, le FC Nantes a lutté tout au long de la rencontre pour ne pas encaisser de but de leurs adversaires. La lumière est arrivée dans les dernières minutes de la rencontre grâce à un but suite à un centre par l’inévitable Emiliano Sala. Nantes parvient à rester à la cinquième place de la Ligue 1  et malgré un jeu qualifié d’ennuyeux, l’efficacité est totale et la Beaujoire ne fait que chavirer matchs après matchs. Le mercato hivernal pourrait-être déterminant.

Les niçois terminent l’année par un match nul qui pourrait leur laisser quelques regrets. Après avoir complètement dominé la première période, l’OGC Nice ne parvient à marquer plus d’un but sur leurs adversaires du soir. Ils laissent même les lillois revenir de plus en plus dans la rencontre et concèdent finalement un but en deuxième période. Un match nul, en somme, logique au vu du contenu de la rencontre mais des points perdus du côté de Nice qui laisse de l’écart avec les cinquièmes, Nantes. Après une première partie de saison en dents de scie, Nice s’est relancé et va mieux.

La très bonne série du promu strasbourgeois en Ligue 1 s’arrêter paradoxalement sur le terrain du promu messins. Malgré un effectif complètement remanié pour leurs adversaires, Strasbourg est complètement passé à côté de son match et s’incline dans la douleur à l’extérieur. Seulement 7 tirs tenté pour le RCSA et une défense aux abois tout au long de la rencontre. Strasbourg conserve tout de même une bonne place au classement et réalise le meilleur départ pour un promu cette saison. Sauf gros accident, on pourrait revoir les Bleu et Blanc la saison prochaine en Ligue 1.

Après une très mauvaise performance à la maison la semaine dernière face à Metz, Montpellier réagit parfaitement à l’extérieur face à Bordeaux. Les montpelliérains ont malgré tout lutté en première période avec leur football mais ont idéalement poussé dans le second acte. Le MHSC parvient à marquer deux buts sur des bordelais complément dépassés et n’ont jamais été inquiété. Très bon début de saison pour le MHSC qui parvient à se hisser dans la première moitié du classement à l’issue de la phase aller. La trêve pourrait casser la bonne dynamique montpelliéraine, à observer en janvier.

Rennes ne sera pas parvenu à créer la surprise dans sa double opposition face à des tops équipes de la Ligue 1. Après la défaite 4-1 face à Paris, le Stade Rennais s’incline sur le terrain de Monaco sur le score de 2 à 1. Rennes n’est pas parvenu à trouver la faille dans la défense monégasques et la réduction du score de Kazhri sur penalty n’a pas changé la donne dans la dynamique du match. Après deux matchs très compliqué, Rennes entre dans une dynamique un peu négative et devront se relancer au début de l’année prochaine pour ne pas s’éloigner de la cinquième place.

Malgré une première partie de saison parfaite à domicile (5ème – 19 points – +7), les dijonnais sont catastrophiques à l’extérieur (19ème – 5 points – -10). Les problèmes en déplacement du DFCO se sont confirmé face à Angers pourtant équipe en difficulté dans son stade. Les dijonnais seront parvenu à marquer les premiers dans cette rencontre mais se seront fait rejoindre grâce au très rutilant Toko Ekambi. Une première partie de saison de bonne augure pour la suite de la part de Dijon qui a vu de bonnes révélations émerger dans ses rangs à l’image de Kwon.

Une défaite que l’on pourrait qualifier de regrettable pour les amiénois. Alors qu’ils paraissaient dominer sur le terrain leurs adversaires, Amiens ne parvient pas à trouver le chemin des filets et se fait même punir dans les derniers instants de la rencontre par des nantais opportuniste. Un match nul aurait été mérité pour les amiénois mais le début de saison du promu est très encourageant. Malgré une très mauvaise série de 4 défaites consécutives, les amiénois jouent un football de qualité et peuvent en surprendre plus d’un sur un match. La deuxième partie de saison devra être semblable pour se maintenir.

Caen n’aura pas parvenu à lutter face à Paris et se sera regroupé devant ses buts pendant la plus longue partie du match. Dans les points positifs, le penalty marqué par Santini en toute fin de rencontre. Caen termine la phase aller à la 12ème place du championnat et a enchaîné le bon et le moins bon tout au long de l’année. Les problèmes offensifs des caennais ne permettent pas aux hommes de Garande de voir un peu plus loin au classement général. Avec 12 buts marqués, Caen est la pire attaque de Ligue 1. La défense cependant reste un point positif du côté du Stade Malherbe.

Rien ne va plus. Quatrième défaite consécutive pour les bordelais mais surtout sur le papier, la copie est très négative. Face à Montpellier, Bordeaux ne sera jamais parvenu à créer quelque chose de footballistique et les bonnes prestations du début de saison semblent être loin. Sur l’ensemble de la rencontre, les bordelais n’auront cadré qu’une seule fois le cuir en n’inquiétant que très peu Benjamin Lecomte. Les supporters réclament la tête de Gourvennec qui a été confirmé à son poste d’entraineur dans la semaine par le comité directeur des girondins. A suivre…

Un résultat que l’on pourrait qualifier de décevants du coté de Guingamp tant ils ont eu les occasions de tuer le match. Ils auront été en supériorité numérique dés la première mi-temps et auront parfaitement géré la possession du ballon mais seront tombés sur la défense stéphanoise tout au long de la rencontre. Les problèmes offensifs guingampais sont criants de vérité et des mouvements sont attendu au mercato du coté de la Bretagne. Guingamp parvient tout de même à se hisser dans la première partie du classement grâce à une bonne série de cinq matchs sans défaite.

L’avantage des troyens sur les marseillais aura duré exactement 17 minutes. Après avoir réussi à marquer le premier but au Vélodrome, les troyens ne sont pas parvenu à maintenir leur résultat et s’incline logiquement face à une belle équipe de l’OM. Malgré la victoire face à Amiens la semaine dernière (1-0), l’ESTAC reste dans une dynamique assez négative et dégringole petit à petit au classement général. Troyes fait parti des promus à avoir parfaitement réussi à lancer sa saison et compte 21 après la phase aller mais n’a que deux points d’avance sur le premier relégable.

Malgré être passé complètement à côté de leur première période, les lillois n’ont jamais laché dans la rencontre et sont parvenu à revenir face à Nice. Grace à un but de El Ghazi, le LOSC est revenu au score sur Nice pour arracher le nul dans un match relativement équilibré sur l’ensemble de la rencontre. Le mauvais début de saison se confirme pour les lillois qui reste à leur 19ème place de la Ligue. Cependant, l’équipe a montré des capacités de réactions assez impressionnantes et le talent semble être là aussi présent. Lille doit mieux jouer en deuxième partie de saison mais les joueurs vont mieux depuis le départ de Bielsa.

Les supporters auront attendu la dernière journée de la phase aller pour voir leur équipe s’imposer à domicile cette saison. Une victoire qui fait un bien fou aux angevins qui restaient sur une dynamique très négative. Tout sera parti d’un seul jouer : Karl Toko Ekambi. L’attaquant du SCO est le jouer du début de saison (8 buts) et c’est lui qui est parvenu à libérer les angevins d’un match mal engagé. Angers reste à la 19 ème place au classement générale mais remonte progressivement en terme comptable. Les espoirs sont grands du côté du SCO vu la qualité de l’effectif mais retrouver le chemin de la victoire est inévitable.

Décidément, la trêve va faire du bien à certaines équipes. Toulouse, par exemple, n’y arrive plus et la méthode Pascal Dupraz, qui avait fait pourtant des merveilles semble battre de l’aile. Le TFC s’incline logiquement face à Lyon et auront cependant les moyens de raller après la décision arbitrale plus que limite d’accorder un penalty à Mariano Diaz en première période. Toulouse pointe à la 17ème place du classement général et ne parvient pas à relever la tête. Avec seulement 3 points de pris sur les 5 dernières journées de championnat, Toulouse est dans une dynamique très négative.

Pour la première fois depuis la onzième journée, le FC Metz n’est pas dernière du classement des valeurs. Grâce à une superbe rencontre et un résultat sans appel face à Strasbourg (3-0), Metz reste sur une série de 3 matchs sans défaite avec 2 victoires. Plus de points en 3 matchs que sur l’ensemble des 16 premiers matchs de la saison. Avec 26 tirs tentés également, les messins ont parfaitement asphyxié les strasbourgeois. Avec une telle dynamique, le FC Metz pourrait parvenir à se sauver à la fin de la saison car ils ne comptent que 7 points de retard sur Angers, mais le chemin est long… très long.

85… c’est le nombre de passes réalisés par l’AS Saint-Etienne sur l’ensemble de la rencontre face à Guingamp. Avec ce chiffre, arracher le point du match nul parait même miraculeux pour les verts. La très mauvaise dynamique stéphanoise se conserve à l’issue de la phase aller de la compétition et des changements sont attendus. Gasset est nommé à la tête de l’équipe en remplacement de Sablé pour la deuxième partie de saison. En espérant que l’année 2018 soit mieux pour les verts, car perdre un grand club français dans l’élite serait toujours triste pour le football.