Retrouvez tous les mercredi le classement des valeurs mis à jour. Equipe en forme, chute de tension, où votre équipe est-elle située ?

C’était le choc de cette journée de championnat, où le premier se déplaçait sur le terrain du deuxième. L’avantage à tourné pour les seconds avec une réussite assez impressionnante. Paris et son gardien Alphonse Areola se font surprendre d’entrée par le coup franc de Nabil Fekir. Malgré le retour avant la mi-temps sur une frappe sublime de Kurzawa, le PSG va reculer et se faire surprendre en fin de match par l’envie des lyonnais. Un mauvais résultat pour les parisiens qui concèdent leur deuxième défaite de la saison. Ils possèdent toujours de l’avance mais semblent avoir la tête à la Ligue des Champions.

Les lyonnais nous auront tenu en haleine toute la rencontre. Lancé d’entrée par le coup franc plein de malice de son capitaine Nabil Fekir, Lyon maîtrise parfaitement les parisiens. Ils se font tout de même rejoindre au score avant la mi-temps mais le deuxième acte est complètement à leur avantage. Surtout après l’exclusion de Dany Alves. Lyon parvient à reprendre l’avantage dans les dernières secondes sur une frappe magnifique de Memphis qui crucifie Areola. Une bonne opération pour les lyonnais qui récupèrent leur seconde place et qui confirment leur bonne forme du moment.

Course effrénée pour la deuxième place de la Ligue 1. Opposée à Caen, les marseillais ont eu beaucoup de mal à bouger le bloc adverse en première période. Ils trouvent la solution en seconde par l’intermédiaire de leurs joueurs clefs cette saison, Payet et surtout Thauvin. Au final un succès 2 à 0, largement dominé par les marseillais, qui apporte à l’OM un quatrième succès consécutif. La course au podium devrait continuer la semaine prochaine avec la réception de Monaco. Sans une victoire, les marseillais pourraient voir revenir sur eux l’équipe du Rocher.

A la mauvaise place au classement, Monaco n’avait pas le choix que de faire le plein de point face à Metz pour ne pas prendre de retard sur ses adversaires directs. Avantagé par l’expulsion du gardien messins à la 50ème minute, Monaco n’a pas fait dans la demi-mesure même si le match a été plus accroché qu’il n’y paraît. L’ASM perd Jorge et Diakhaby sur blessure. Une victoire 3 à 1 au final qui permet à Monaco de conserver sa bonne forme du moment et de rester à quelques longueurs de la deuxième place. Le déplacement à Marseille promet d’être très intéressant dimanche.

Nice qui reste sur 7 matchs sans défaite recevait une équipe de Saint-Etienne en pleine reconstruction. Nice aura lutté pour obtenir quelque chose de ce match. Malgré la possession du ballon niçoise, les plus grosses occasions ont été stéphanoise. Nice a pu compter sur le coup-franc de Cyprien pour prendre l’avantage dans la rencontre et pour verrouiller défensivement. Une très bonne opération pour l’OGC Nice qui rejoint les nantais à la cinquième place du classement. En déplacement à Metz la semaine prochaine, Nice pourrait définitivement s’assurer cette place au championnat.

Une chose est sure, Rennes a joué avec la chance face à Angers et s’impose au terme d’une rencontre pauvre sous tous les angles. Rennes aura bénéficié de l’expulsion d’Oniangué pour asseoir sa domination sur la rencontre (71% de possession de balle). Mais une domination étrangement inefficace offensivement. Ils trouvent leur salue sur un penalty en fin de match très généreux en leur faveur pour faire basculer la rencontre. Rennes grimpe à la 8ème place du classement général et enchaîne une deuxième victoire consécutive. Ils se déplaceront à Dijon la semaine prochaine, équipe en grande difficulté actuellement.

Nantes avait l’occasion de remettre la main sur une victoire face à une équipe bordelaise en grande remise en question ces derniers temps. Que nenni, le FCN passe complètement à côté de son match, se faisant brinquebaler par le positionnement bordelais. Malgré la possession du ballon (55%), les nantais se sont montré trop brouillon dans les 30 derniers mètres, chaque joueur espérant jouer les héros sans construire véritablement les actions. Avec Nice qui revient très fort à la charge, les nantais ne sont plus assurés de conserver leur cinquième place. Réaction attendue à Guingamp.

Montpellier pourra remercier Giovanni Sio pour ces trois points apportés à l’équipe. Face à Toulouse, le MHSC attaque mal la rencontre et est mené assez rapidement. Mais l’expulsion de Gradel va redistribuer les cartes et les montpelliérains vont petit à petit refaire leur retard jusqu’à la dernière minute de jeu et ce but de Sio en bon renard des surfaces. Montpellier continue sa marche en avant et confirme semaine après semaine sa place dans la bonne partie de classement. Quatrième match consécutif sans défaite idéal avant le déplacement à Paris.

Après trois défaites consécutives, Strasbourg n’avait pas le choix que de gagner le match face à Dijon. Alors que les strasbourgeois lancent parfaitement la rencontre en menant rapidement 2-0, ils se font rejoindre par une équipe dijonnaise accrocheuse et ambitieuse. Heureusement pour les alsaciens, l’arbitre siffle un nouveau penalty que transformera Kenny Lala, son deuxième aujourd’hui. Une victoire qui relance ainsi un Strasbourg réaliste au vue de la rencontre. Le RCSA a tiré 14 fois au but et cadré 8 ballons. Direction Lille maintenant.

Il y a de ces matchs où le résultat met du temps à venir. Alors que Amiens butait sans relâche sur la défense Guingampaise, le penalty de Konaté permet aux amiénois de reprendre l’avantage et de ne plus le lâcher. Plus entreprenants au milieu de terrain, l’ASC a été extrêmement réaliste dans le dernier quart-d’heure en faisant le break face à leurs adversaires du soir. Grace à cette belle victoire acquise avec les tripes, Amiens parvient à gommer une série de 6 matchs sans victoire et se redonne de l’air au classement général. En déplacement à Angers, ils pourront tenter d’obtenir un résultat face à une équipe en méforme à domicile cette saison.

On ne frappe jamais quelqu’un déjà à terre. Ou plutôt, Bordeaux est parvenu à se remettre sur ses jambes l’espace d’un match. Alors que le club girondin est actuellement dans une « crise » avec l’éviction de Gourvennec et le licenciement de Toulalan, les bordelais réalisent une belle partie sur le terrain de Nantes. Grace à un but de De Preville, ils prennent l’avantage et se regrouperont en défense pour tenter de ne pas subir les assauts nantais. Pari réussi. Bordeaux se donne ainsi un petit peu de répit mais devra faire attention à ne pas se relâcher face à l’armada lyonnaise.

Dijon avait à coeur de se relancer après la correction obtenue à Paris la semaine dernière (8-0). Le premier quart-d’heure n’est pas du tout du côté des dijonnais qui encaissent rapidement 2 buts. Mais l’envie du DFCO fait plaisir à voir et l’équipe parvient à revenir à égalité avec Strasbourg avant la mi-temps. Malheureusement, Dijon doit une nouvelle fois s’incliner suite au penalty de Lala. Quatrième match consécutif sans victoire pour Dijon et 14 buts encaissés sur cette période. Les dijonnais pointent désormais à la 14ème place du classement et devront réagir la semaine prochaine face à Rennes.

Rien ne sourit aux angevins ces derniers temps. Alors que la saison du SCO est déjà mal engagée, voilà que la malchance entre dans les rangs des blancs et noirs. Face à Rennes, Angers perd son milieu Oniangué après deux cartons jaunes en dix minutes. Alors qu’ils semblent tenir le match, les voilà infligé d’un penalty que les rennais transformeront. Une mauvaise partie pour un mauvais résultat d’Angers. Ils se retrouvent classé 17ème et restaient sur 3 matchs sans défaite. Il faudra inévitablement se relancer la semaine prochaine face à Amiens pour faire le break avec les équipes relegables.

Après sa victoire au couteau contre Bordeaux, Caen comptait sur son public pour jouer son rôle de 12ème homme face à Marseille. Malgré un bloc bien en place notamment en première période, les caennais ont été trop faible techniquement pour inquiéter sérieusement les marseillais. Un but hors jeu refusé en première période sera la meilleure action caennaise qui s’incline très logiquement. Caen, qui reste sur 4 matchs sans victoire à domicile devra chercher à réagir la semaine prochaine face à Saint-Etienne, équipe en méforme totale depuis plusieurs matchs.

Guingamp voulait réagir en effaçant le résultat obtenu contre Marseille la semaine dernière (2-0) mais n’est pas parvenu à construire son jeu. Les guingmpais ont manqué de lucidité dans les trente derniers mètres en ne cadrant qu’un seul ballon de la rencontre qui a tout de même provoqué un but. Trop juste physiquement, l’En Avant Guingamp craque dans le dernier quart-d’heure et encaisse deux buts dans cette période. Un mauvais résultat pour une équipe qui enchaine les défaites. Sans une réaction à domicile face à Nantes, ils pourraient basculer dans la deuxième partie de classement.

Lille se présente à Troyes avec un effectif remanié. Dans leur nouveau dispositif, les lillois ont semblé un peu perdu et ont manqué de cran dans le camp adverse. Malgré la possession du ballon (61%), le LOSC ne cadrera qu’un seul ballon sur l’ensemble de la rencontre. Insuffisant à ce niveau, ils encaissent un but avant la pause et ne parviendront pas à revenir au score à l’issue du temps réglementaire. Une nouvelle défaite pour le nouvel entraîneur lillois Galtier qui doit trouver la solution face à l’inefficacité de ses joueurs car ils pointent désormais à la 18ème place de barragiste.

Après une série de 3 défaites consécutives, l’ESTAC renoue avec la victoire face à Lille dans une rencontre dominée par les locaux. Les troyens auront été les plus opportunistes dans la rencontre. Laissant le ballon à leurs adversaires, ils parviennent à se montrer dangereux sur leurs occasions et Niane parviendra à trouver le chemin des filets avant la pause. Ce sera le seul but de la rencontre. Une victoire qui fait du bien aux troyens car ils sortent de la zone de relégation. Attention au prochain match face à Toulouse, où l’ESTAC pourrait, en cas de victoire, mettre une option sur le maintien direct.

Cette fois, les toulousains n’ont pas eu autant de chance que lors du dernier match face à Nantes. Il faut dire que leur buteur Max-Alain Gravel s’est fait expulser tôt dans la rencontre. Alors qu’il menait à ce moment là 1 à 0, les toulousains vont reculer et subir un but dans les dernières minutes de la rencontre. Toulouse stagne et ne parvient plus à trouver le chemin de la victoire. A tel point que les dirigeants du TéFéCé ont décidé de se séparer (à l’amiable) de Pascal Dupraz, l’homme qui avait réussi à sauver le club il y a deux saisons. 

Après 5 matchs sans défaite, Metz pouvait compter sur sa bonne forme pour tenter de déranger les monégasques. Metz n’aura pas démérité mais l’expulsion direct de Kawashima aura complètement désorganisé et affaibli l’équipe lorraine qui termine la rencontre avec 39% de possession du ballon. Malgré cette défaite, Metz ne perd pas de terrain sur Toulouse ou sur Lille qui se sont inclinés cette semaine également. Le calendrier n’est cependant pas à l’avantage des messins qui affronteront successivement Nice et Marseille où ils pourraient perdre la confiance acquise ces dernières semaines.

En difficulté actuellement, Saint-Etienne a montré un tout autre visage face à Nice mais le chemin vers la victoire semble encore bien long pour les stéphanois. Malgré l’apport offensif précieux de leur nouvelle recrue Paul-George Ntep, les verts n’ont été que très peu inspirés devant le but niçois. Au moins, ils auront le mérite de ne pas avoir encaissé de but dans le jeu. Avec cette nouvelle défaite, Saint-Etienne retombe dans ses travers de la fin d’année 2017 et peine à avoir une bonne dynamique. Face à Caen la semaine prochaine, une semaine est quasi inévitable pour se relancer.