Retrouvez tous les mercredi le classement des valeurs mis à jour. Equipe en forme, chute de tension, où votre équipe est-elle située ?

Après la défaite en Ligue des Champions dans la semaine, le PSG avait à coeur de remettre les pendules à l’heure en championnat. Opposé à Strasbourg, les parisiens se font surprendre d’entrée mais parviendront à rapidement renverser la tendance. Surpris dans l’engagement en début de deuxième période, ils se font peur mais parviennent à creuser définitivement l’écart pour gagner une belle rencontre. Dans les performances individuelles, on notera le doublé d’Edinson Cavani ainsi que le nouveau but de Neymar Jr., une nouvelle fois omniprésent dans la rencontre. Paris tentera de conserver sa série de victoire à domicile depuis le début de la saison avec la réception de Marseille pour la prochaine journée.

Monaco va bien actuellement en Ligue 1. Après avoir fait chuter Angers (4-0) la semaine dernière, les joueurs du Rocher s’attaquait à Dijon à domicile. Plus présent tactiquement, Monaco ne fait pas dans la demi mesure et parvient à faire plier petit à petit la défense dijonnaise trop tendre dans leurs placements. L’écart se fait encore plus présent dans la deuxième partie de la rencontre pour accroître un avantage à 4 buts en faveur des joueurs de l’ASM. Un nouveau résultat positif qui augmente la série de Monaco à 11 matchs sans défaite en championnat. Une très bonne forme qui permet à Monaco d’assurer encore plus sa place sur le podium. Opposé à Toulouse la semaine prochaine, Monaco ne devrait pas avoir de mal à conserver cette dynamique.

Dans une opposition de style, Marseille et Bordeaux se retrouvaient ce dimanche. L’occasion pour deux équipes en forme de confirmer les observations des dernières semaines. La rencontre bascule rapidement à l’avantage des olympiens qui, grâce à une bonne conservation du ballon (59%) parvient à faire reculer la défense bordelaise. Un seul but dans la rencontre, inscrit par l’inévitable Florian Thauvin, qui compte désormais 15 buts et 10 passes décisives cette saison et est impliqué sur 45% des buts marseillais. En vue du match contre Paris de la semaine prochaine, c’est une belle victoire qui permet à Marseille d’accroître l’avance sur Lyon et de confirmer sa place sur le podium. Marseille compte 6 points d’avance sur l’OL.

Depuis la victoire face à Paris (2-1), les lyonnais ont changé de visage. L’équipe a de plus en plus de mal à se montrer sereine, notamment en fin de match, et les mauvais résultats s’enchaînent. Face à Lille, l’OL parvient pourtant à rapidement prendre deux buts d’avance grâce à un doublé de Bertrand Traore en première période. La seconde pourtant sera bien différente, avec une équipe lyonnaise plus fébrile et qui montre des signes d’énervement. Ils laissent revenir leurs adversaires dans la rencontre qui arracheront le point du match nul en fin de match. Un très mauvais résultat pour Lyon qui voit son retard s’agrandir pour la course à l’Europe. Avec 6 points de retard au classement, une victoire semble inévitable pour le derby face à Saint-Etienne.

Match compliquée pour Bordeaux qui restait pourtant sur 4 victoires de rang en Ligue 1. Opposé à Marseille, les bordelais ont été bousculé dans tout les secteurs de jeu. En difficulté offensive, tout d’abord, avec seulement 5 tirs tentés sur l’ensemble de la rencontre (1 seul tir cadré) et en difficulté dans la gestion du ballon, avec seulement 41% de possession de balle. Défensivement, ils ont pu compter sur Benoit Costil pour limiter l’avance marseillaise à un seul but d’avance. Trop tendre sur ce match, ils s’inclinent logiquement en terre marseillaise, ce qui stoppe momentanément leur progression au classement. Actuellement 7ème, ils devront obtenir un bon résultat la semaine prochaine face à Nice pour reprendre leur dynamique.

Depuis quelques semaines maintenant, la dynamique semble avoir quitté Nantes. En pleine bourre depuis le début de la saison malgré des objectifs plus faible, Nantes affiche clairement que désormais c’est l’Europe qui les intéresse. Opposé à Nice, un bon résultat était obligatoire. Nantes débute très mal la rencontre mais parvient à refaire son retard grâce à Emiliano Sala (11 buts en championnat). Dans la suite du match, les nantais auraient pu voir les niçois reprendre l’avantage mais se sont également montré dangereux. Un point du match nul logique au vue de la rencontre qui satisfait sûrement les nantais car ils conservent l’écart avec Nice notamment. Opposé à Amiens la semaine prochaine, Nantes devra tenter d’accroître cet avance.

Opposé à Caen, Rennes avait la très belle occasion de se refaire la part belle et de parvenir à grappiller quelques places au classement. Malgré un but encaissé très rapidement, Diafra Sakho parvient à faire basculer la rencontre en faveur des rennais grâce à un doublé en 10 minutes. Cependant, en deuxième période, les rennais vont commencer à reculer et à déjouer complètement. L’égalisation de Da Silva en toute fin de rencontre apparaît comme logique au vue de la physionomie de la rencontre mais n’arrange pas du tout les rennais dans leur course à l’Europe. Ils pourront tout de même compter sur la réception de Troyes la semaine prochaine pour remettre le pied à l’étrier et de retrouver le chemin de la victoire.

Une chose est sure, Montpellier va bien. Cependant, malgré une très bonne défense (2ème du championnat – 21 buts encaissés), le MHSC a quelques problèmes offensivement (seulement 24 buts marqués). Face à Guingamp, le match aurait pu tourner à la catastrophe. Mené en début de match sur un penalty guingampais (seul tir cadré pour leur adversaire de la rencontre), Montpellier lutte pour refaire leur écart, sans succès. Il faudra compter sur un tir d’Aguilar détourné par Sio en deuxième période pour que Montpellier parviennent à tromper le gardien guimgampais. Un point du match nul qui sonne presque inespéré au vue du match. En déplacement à Strasbourg la semaine prochaine, Montpellier devra trouver la solution pour faire sauter le verrou strasbourgeois.

Relégué à la 9ème place au classement, Nice est en perte de rythme ces dernières semaines. Après trois défaites de rang, Nice avait l’occasion de refaire son retard en affrontant Nantes. Bien lancé par Dante en première période, Nice concédé un penalty et les nantais reviennent dans la partie. Malgré la possession du ballon (63%), les niçois ne parviendront pas à faire sauter le verrou nantais, bien regroupé devant les cages du gardien. Un point du match nul logique au vue de la rencontre mais qui  n’arrange pas les joueurs de l’OGCN. Ils restent cependant à 4 points de la cinquième place et se déplaceront à Bordeaux pour leur prochain match. Au vue de l’état de forme des niçois, un bon résultat semble bien difficile à accrocher.

Strasbourg était opposé aux parisiens cette semaine, avec comme objectif de reproduire leur exploit de la phase aller. Les alsaciens étaient parvenus à faire concéder à Paris sa première défaite de la saison. Le début de match confirme l’envie de Strasbourg grâce à Aholou qui parvient à ouvrir le score dès la 6ème minute. Malgré cette avance, les strasbourgeois vont petit à petit reculer et laisser revenir Paris dans la partie assez facilement. Malgré une bonne réaction en début de seconde période, la défaite est inévitable face à l’armada offensive du PSG. Strasbourg a de plus en plus de mal à l’extérieur avec désormais quatre défaites consécutives. Désormais 15ème au classement, Strasbourg devra faire le plein de points la semaine prochaine face à Montpellier.

Saint-Etienne poursuit sa remontée au classement et était opposé à Angers, équipe en grande difficulté actuellement, pour le compte de cette journée de championnat. Dans un match à la physionomie déroutante, c’est Saint-Etienne qui parvient à mettre le pied sur le ballon (60% de possession) mais ce sont les angevins qui se montrent les plus dangereux. C’est finalement sur une sortie ratée du gardien angevin que les verts vont parvenir à trouver la faille par l’intermédiaire de Beric qui marque le seul but de la rencontre. Une très bonne opération pour les stéphanois qui remontent à la 11ème place du classement et qui comptent désormais 7 points d’avance sur la zone de relégation. Parfait pour préparer le déplacement à Lyon.

Guingamp a sûrement pour objectif cette saison de terminer dans la première partie du classement. Après 4 points obtenu lors des 2 derniers matchs, l’En Avant Guingamp se déplaçait à Montpellier. Une rencontre qui commence bien pour Guingamp qui obtient un penalty en première période, seul tir cadré de la rencontre sur 4 tentés. En manque d’inspiration offensivement, les guingampais vont se montrer à leur avantage défensivement notamment grâce à leur gardien Johnson, auteur d’un très beau match avec 9 arrêts et 1 ballon détourné. Malheureusement, Montpellier parvient à inscrire le but du match nul. Un bon résultat tout de même pour Guingamp qui recevra la lanterne rouge, Metz la semaine prochaine

Dijon est actuellement dans une phase plus compliquée en championnat. Malgré des victoires sur les derniers matchs face à Rennes (2-1) et Nice (3-2), la défense pose question. Face à Monaco, les craintes se confirment et le DFCO se trouve en grande difficulté pour gérer les offensives de leurs adversaires. Ils parviennent à résister en première période mais craque petit à petit dans la seconde. Trop juste offensivement sur ce match, les attaquants ont eu du mal à trouver la faille dans la défense bien regroupée de Monaco. Dijon qui est en grande difficulté à l’extérieur est cependant parvenu à prendre un point mardi sur le terrain de Troyes après 7 défaites de rang en déplacement. Ils seront opposés à Caen la semaine prochaine.

Caen présente un meilleur visage depuis quelques rencontres. Après un passage à vide, les caennais parviennent à remonter la pente petit à petit. Opposé à Rennes, le match commence parfaitement en faveur des normands qui inscrivent un but à la 6ème minute grâce à Enzo Crivelli. Rennes revient et repasse devant en première période. C’est pendant la seconde que les caennais vont pousser leurs adversaires dans leurs retranchements. Après avoir longtemps butté sur la défense, c’est Damien Da Silva qui trouve une nouvelle fois la solution de la tête pour arracher le match nul dans les dernières minutes. C’est le troisième but du défenseur sur les 3 derniers matchs. Déplacement à Dijon compliqué la semaine prochaine.

Opposés à Lyon cette semaine, le LOSC avait comme objectif de prendre de l’avance sur la zone de relégation dans un match qui s’annonçait compliqué. Après le résultat positif obtenu à Nantes la semaine derniere (2-2), Lille commence mal la rencontre avec 2 buts encaissés en première période. C’est en deuxième période qu’ils réagissent et parviennent à mettre en difficulté la défense lyonnaise. A l’image de leur match de la semaine dernière, ils réussissent à faire leur retard et arrachent le point du match nul en fin de rencontre. Un résultat positif pour Lille opposé à l’une des meilleures équipes du championnat. Ils recevront Angers pour le compte de la prochaine journée avec une occasion de creuser encore l’écart avec la zone de relégation.

Dans un match qui s’annonçait décisif pour la course au maintien, Toulouse se déplaçait sur le terrain de Amiens. Un match sur le papier important qui a été une vraie calamité pour les deux formations. Absolument aucune volonté de se livrer de part et d’autre qui donne une rencontre d’une très faible intensité. Même en ayant l’avantage à 11 contre 10 après l’exclusion d’un amiénois, Toulouse ne parvient pas à hausser son niveau de jeu et c’est un point du match nul très très logique au final. Point positif cependant, la bonne réaction défensive des toulousains récente qui n’ont encaissé qu’un seul but sur les quatre derniers matchs. Cependant, avec Monaco sur leur chemin, l’addition pourrait être plus salée la semaine prochaine.

En difficulté au classement actuellement, Amiens pouvait compter sur ce match face à Toulouse pour retrouver le chemin de la victoire et tenter de s’éloigner de la zone de relégation. Au terme d’un match d’une faible intensité et d’un manque de maîtrise des deux formations, les amiénois et les toulousains se quittent avec le point du match nul 0 à 0. Une rencontre marquée par l’exclusion de Fofana en deuxième période qui aurait pu coûter des points à Amiens. Avec ce résultat, Amiens descend à la 18 ème place du classement à un point de retard sur Lille. En déplacement à Nantes la semaine prochaine, Amiens devra faire bien mieux dans le jeu face à une formation nantaise qui voudra se relancer face à son public.

Encore un résultat où les angevins peuvent s’en mordre les doigts et ça commence à faire beaucoup. Face à Saint-Etienne, Angers démarre bien la rencontre une nouvelle fois et agit en contre. Ils montrent beaucoup d’envie mais ne parviennent pas à être décisif et dangereux. Sur l’ensemble de la rencontre, Angers va tenter 20 tirs (record de la journée) mais ne va cadrer que 5 ballons. Un manque de réussite offensif qui se paie cash quand Beric trouve le chemin des filets, condamnant Angers à une nouvelle défaite en Ligue 1. C’est la troisième défaite de suite angevine qui fait dégringoler le club à la 19 ème place au classement général. En déplacement à Lille la semaine prochaine, le match s’annonce une nouvelle fois très difficile.

C’est la bonne opération de cette journée de championnat. Opposé à la lanterne rouge, Metz, Troyes avait l’occasion de prendre des points pour le maintien. Dans une rencontre dominée par les troyens, on se dirigeait petit à petit vers un point du match nul quant à la 88ème minute de jeu, Adama Niane trouve la faille dans la défense et inscrit le but de la victoire pour Troyes. En plus du résultat nul face à Dijon mardi, Troyes prend 4 points décisifs en deux matchs. Classés actuellement 15ème avec deux points d’avance sur le premier relégable, l’ESTAC se donne un petit peu d’air mais ne doit pas se reposer sur ses lauriers. Le maintien n’est pas joué et le déplacement à Rennes pourrait être tout autre pour la formation troyenne.

C’était le match qu’il ne fallait pas perdre. Face à Troyes, Metz avait l’occasion de revenir définitivement dans la course au maintien. On se prenait même à rêver du côté de Saint-Symphorien. Malheureusement, le but encaissé à la 88ème minute face à Troyes condamne quasiment la formation messine à la relégation. Avec 12 journées de championnat restante, 9 points de retards sur le premier non relegable et seulement 18 points de pris depuis le début de la saison, ça s’annonce très mal parti pour le FC Metz. Une victoire lors du prochain match est quasi inévitable mais face à Guingamp, Metz devra compter sur sa bonne étoile pour s’imposer. Ils pourront cependant sur le calendrier en fin d’année car ils affronteront leurs adversaires directs au maintien. A suivre.