Retrouvez tous les mercredi le classement des valeurs mis à jour. Equipe en forme, chute de tension, où votre équipe est-elle située ?

Face à Marseille dans un classico annoncé comme déséquilibré, les Parisiens ont une nouvelle fois assurés leur domination sur le championnat. Insolents de facilité, les parisiens mettent en grande difficulté les marseillais et dominent largement les débats. Grace, une nouvelle fois, à la belle performance de Neymar, Paris domine. Après un but rapide de Mbappe, c’est Rolando qui marque contre son camp puis Cavani qui paraphe la prestation parisienne en deuxième période. Point noir pour Paris la grosse blessure à la cheville de Neymar sorti sur civière et peut être incertain pour le match contre Madrid en Ligue des Champions. En déplacement à Troyes la semaine prochaine, les parisiens feront peut être tourner leur effectif.

Opposé à Toulouse, Monaco avait l’occasion de creuser l’écart quasi-définitivement avec Marseille et surtout Lyon. Ils se lancent très bien dans la rencontre grâce aux deux buts de Rony Lopes et malgré le but toulousain creuse l’écart en seconde période par l’intermédiaire de Jovetic. Mais après le but du 3-1, les monégasques vont concéder un penalty qui sera transformé et relance la rencontre. Ils se font bousculer par leurs adversaires et ne pourront rien faire pour empêcher le TFC d’obtenir le point du match nul en toute fin de match. Avec la réception de Bordeaux pour la prochaine journée, les joueurs de Jardim auront à coeur de remettre la main mise sur la victoire pour conserver leur deuxième place au classement général.

Les classicos ont toujours une saveur particulière et les marseillais pouvaient capitaliser sur le match aller (2-2) pour tenter de faire déjouer à nouveau les parisiens dans une rencontre choc. Malgré une bonne application tactique, Marseille se fait surprendre et est puni en contre par la vitesse des parisiens. La défense centrale de l’OM a d’ailleurs été mise en grande difficulté par les attaquants parisiens. De l’autre côté du terrain, les marseillais ont été brouillons dans les derniers gestes et ne se sont pas montrés très dangereux devant la cage d’Areola. Ils recevront Nantes pour le compte de la prochaine journée, avec comme objectif de remporter un match face à une équipe en manque de confiance actuellement.

Match au sommet pour les lyonnais qui recevait leurs rivaux de toujours, Saint-Etienne, qu’ils avaient corrigé au match aller (5-0). La rencontre démarre parfaitement pour les lyonnais puisque après un superbe mouvement dans la surface de réparation, Mariano Diaz parvient à tromper Ruffier pour ouvrir le score. En seconde période, l’Olympique Lyonnais va malheureusement perdre Nabil Fekir sur blessure au genou qui pourrait l’éloigner des terrains un petit moment. Lyon recule en fin de match et, sur un énième mouvement adverse, ne pourra rien faire pour arrêter Debuchy d’égaliser. Mauvais résultat pour Lyon qui peine à retrouver la victoire depuis 5 matchs, attention la semaine prochaine à Montpellier.

Bordeaux avait à coeur d’obtenir les trois points à domicile face à Nice et pouvait revenir au contact de Nantes à la cinquième place du classement. Au dépit d’une rencontre ultra dominée par les girondins, les joueurs de Poyet ont joué de malchance dans les trente derniers mètres, incapable de trouver le moyen de faire trembler les filets. Ils ont pourtant tout tenté avec 23 tirs tentés dont 6 cadrés et un nombre incroyable de 4 montants touchés. Très bien en place défensivement, ils pourront regretter de ne pas avoir obtenu de victoire sur ce match et ne prennent qu’un seul point. En déplacement à Monaco la semaine prochaine, Bordeaux devra être plus efficace pour tenter d’obtenir un bon résultat.

Réception de Troyes pour Rennes, qui reste actuellement sur deux matchs sans défaite dont une belle victoire lors de la 25ème journée face à Lyon. Les rennais mettent rapidement le pied sur le ballon avec comme objectif de ne pas se faire surprendre par une équipe de bas de tableau. C’est Whabi Khazri qui marquera le premier sur penalty au retour des vestiaires et Prcic qui offrira le but du KO peu de temps après. Une belle rencontre pour les rennais qui ont été très peu inquiété par la formation troyenne. Cette victoire permet à Rennes de remonter au contact de Nantes et Montpellier dans la course à la cinquième place du classement. En déplacement à Amiens la semaine prochaine, Rennes pourrait passer définitivement devant leurs adversaires directs.

Le choc entre Lyon et Saint-Etienne a, une nouvelle fois, tenu en haleine les supporters des deux clubs. Les stéphanois qui voulaient effacer l’affront du match aller, arrivait avec beaucoup d’envie et de hargne dans la rencontre. Malheureusement ce sont leurs adversaires qui sont les plus prompts à marquer dans la rencontre ce qui oblige les verts de courir après le score tout le match. Dans les dernières minutes de jeu, c’est leur nouvelle recrue Mathieu Debuchy qui parvient à tromper le gardien adverse permettant à Saint-Etienne d’arracher le point du match nul. Un bon résultat pour l’ASSE qui reste désormais sur 5 matchs sans défaite et qui reviennent à seulement 5 points de la 5ème place.

Opposés à Strasbourg cette semaine, Montpellier avait l’occasion de faire son retard sur Nantes mais également de repasser devant les canaris face à une équipe en difficulté actuellement. Malgré une bonne activité annoncée, les deux équipes ont été freiné par un terrain de pierre qualité, provoquant pertes de balle et imprécisions. Au final, on pourra noter le bon match du gardien Benjamin Leconte, qui a protégé ses cages parfaitement (7 arrêts, 2 ballons détournés). Trop juste offensivement, les montpelliérains ne se provoquent que très peu d’actions offensives et le match nul 0-0 est logique au final. Attention au match de la semaine prochaine contre Lyon qui pourrait mettre un coup d’arrêt à Montpellier.

Dijon avait à coeur de se relancer, après une mauvaise passe, en tentant d’obtenir une victoire face à Caen. Bien aidé en début de match par le but contre son camp de Damien Da Silva, le DFCO parvient à revenir à la pause avec un avantage généreux au vue d’une première mi-temps équilibrée. Leurs adversaires du soir poussent au retour des vestiaires mais n’arrivent pas à faire craquer les dijonnais. Le penalty transformé par Julio Tavares en fin de match accroît définitivement l’avance pour Dijon qui accroche une victoire précieuse pour le classement général. En déplacement à Saint-Etienne la semaine prochaine, Dijon pourrait perdre sa plutôt bonne dynamique et rester dans la deuxième partie du classement

Nantes en difficulté actuellement en championnat espérait bénéficier du match à domicile face à Amiens pour récupérer des points et conserver leur cinquième place. Tout ne s’est pas passé comme prévu à la Beaujoire. Nantes domine mais pêche dans les trente derniers mètres. Incapable d’être vraiment dangereux, les nantais voient même les amiénois marquer un but avant la pause. Malgré 27 tirs tentés, Nantes ne cadrera que 4 ballons et ne parviendra jamais à faire son retard dans la rencontre. Un très mauvais résultat pour Nantes qui perd sa cinquième place et qui reste dans une très mauvaise dynamique. Nantes ne pourra pas non plus se rassurer la semaine prochaine car ils se déplaceront sur le terrain de l’Olympique de Marseille.

En grande difficulté actuellement en championnat avec un seul match nul d’obtenu sur ses quatre derniers matchs (face à Nantes, 1-1), Nice se déplaçait à Bordeaux avec l’objectif de se relancer. Privés de Balotelli en attaque, les niçois ont été incapable de créer quoi que ce soit offensivement dans la rencontre. Ils tenteront seulement 3 tirs sur la rencontre en n’en cadrant aucun. Ils ont en plus beaucoup de chance de ne pas concéder de buts dans le match grâce à la très grosse performance de leur gardien Benitez (7 arrêts, 2 ballons détournés) et également grâce à la malchance bordelaise (4 montants touchés). Réaction quasi obligatoire pour se relancer dans le championnat la semaine prochaine face à Lille.

Strasbourg recevait Montpellier pour le compte de cette journée, et devant leur public, les strasbourgeois avaient à coeur de se rattraper après une période plus difficile (1 victoire, 3 défaites). Sur un terrain complètement dégradé, les deux formations n’ont pas été en mesure de produire quoi que ce soit. Ce sont les bleus et blancs qui sont pourtant les plus en action mais ils buttent sur un bon gardien adverse. De son côté, Oukidja se montre lui aussi à son avantage et sauve par deux fois des grosses occasions montpelliéraines.  En déplacement à Caen la semaine prochaine, Strasbourg doit tenter de se sortir de leur mauvaise passe actuelle. 14 ème au classement, ils ne comptent que 3 points d’avance sur le premier relégable.

L’En Avant Guingamp recevait la lanterne rouge, Metz, pour le compte de cette 27 ème journée, l’occasion pour le club breton de reprendre de l’avance sur les clubs de la première partie de tableau. Malgré un premier but messin  à la sixième minute, Lucas Deaux va parvenir à égaliser pour son équipe rapidement. Malgré la domination guingampaise, ils ont se faire surprendre à nouveau par les messins. C’est une nouvelle fois Lucas Deaux qui va parvenir à relancer son équipe en égalisant en fin de match, paraphant une très belle performance lors de cette rencontre. Déplacement à Angers pour la prochaine journée de championnat avec comme objectif les trois-points pour s’assurer la première partie de classement.

Invaincus depuis trois matchs en Ligue 1, Caen se déplaçait à Dijon et pouvait espérer conserver cette bonne dynamique. Malgré une entame de match encourageante, Damien Da Silva s’illustre encore en marquant mais cette fois-ci dans ses propres buts donnant un avantage à Dijon. Caen revient de la mi-temps avec beaucoup d’envie mais un penalty va, là encore, briser les espoirs caennais d’obtenir un résultat sur ce match. Le SMC sera d’ailleurs incapable de reagir et concède une défaite un peu amer au vue de l’ensemble de la rencontre. Actuellement 13ème au championnat, les caennais affronteront Strasbourg la semaine prochaine et devront obtenir la victoire face à un adversaire direct dans la lutte pour le maintien.

Toulouse, qui restait sur un match nul (0-0) face à Amiens, avait comme objectif de créer l’espoir face à l’armada monégasque pour continuer sa bonne dynamique en vue du maintien. Cueillis à froid par Rony Lopes, Toulouse parvient à revenir pour la première fois grâce à Sangare. En deuxième période, les monégasques parviennent à reprendre un avantage de deux buts mais va commencer à lâcher sa main mise sur la rencontre. Tout d’abord sur penalty grâce à Delort puis grâce à Sanogo, Toulouse revienne par deux fois dans la rencontre et égalise pour obtenir un point précieux en vue du maintien. Toulouse pourrait creuser encore l’écart pour le maintien face à Metz la semaine prochaine.

Opposés au FC Nantes, les amiénois restent dans la course au maintien mais doivent absolument prendre des points. Poussés par des nantais entreprenants, les amiénois ont bien évolué en bloc pour contrer les assauts nantais sans jamais être vraiment inquiété. Ils parviennent même à marquer par l’intermédiaire de Kakuta, alors qu’ils n’ont pas été très impressionnant dans la rencontre. Malgré tout, ce sont trois points qui rentrent dans l’escarcelle du ASC et qui leur permet provisoirement de sortir de la zone de relégation. Ils recevront Rennes pour la prochaine journée et ne seront pas à l’abri d’une défaite qui pourrait leur être préjudiciable au classement général. Le maintien est encore loin.

Dans un match à six points, le SCO avait l’occasion de se remettre en selle après une période extrêmement compliquée en championnat avec 3 défaites consécutives. Angers laisse la balle aux lillois et agit en contre. Ils se montrent dangereux mais ne trouvent pas la faille dans la défense. C’est en toute fin de match que la rencontre va s’accélérer. Toko Ekambi va une nouvelle fois être brillant. Il ouvre le score à la 79ème pour Angers puis, après l’égalisation lilloise, va tout de suite redonner l’avantage à son équipe qui prend trois-points surement mérité au vue de la rencontre. Une victoire qui fait beaucoup de bien à Angers qui sort temporairement de la zone de relégation mais qui devra confirmer la semaine prochaine face à Guingamp.

C’était surement le match qu’il ne fallait pas perdre pour se donner définitivement de l’air en bas de classement. Opposé à Angers, Lille domine pourtant la rencontre sur la possession du ballon (66%) mais ne parvient pas à se montrer réellement dangereux dans les trente derniers mètres adverses. Ils parviennent à revenir au score en fin de rencontre mais encaisse le but du KO dans la minute suivante. Une déroute physique qui fait mal au moral lillois qui retrouve une place de relégable au classement général. Le LOSC qui restait pourtant sur des bonnes sorties en championnat de parvient plus à avancer vraiment et devra absolument retrouver la victoire la semaine prochaine sur le terrain de Nice.

Après sa bonne victoire de la semaine derniere face à Metz, Troyes se déplaçait sur le terrain de Rennes pour tenter de conserver cette bonne dynamique. La physionomie du match a été tout autre puisque les troyens se sont fait bousculer dans l’engagement et dans la maitrise du ballon. En grande difficulté dans les 30 derniers mètres adverses, ils n’ont pas été capable de cadrer une seule frappe sur leurs huit tentatives. Ils concèdent deux buts et s’inclinent logiquement face à leurs adversaires du soir. Un résultat qui n’arrange pas du tout les troyens qui recevront les parisiens pour le compte de la prochaine journée. A nouveau relégable, la saison est loin d’être finie du côté de l’ESTAC.

La lanterne rouge du championnat depuis la quatrième journée se déplaçait sur le terrain de l’En Avant Guingamp. Ils attaquent parfaitement la rencontre en marquant sur penalty grâce à Florent Mollet mais vont se faire égaliser rapidement par les locaux. Metz est en difficulté dans l’utilisation du ballon (41%) mais va parvenir à faire la différence en deuxième période pour reprendre les devants grâce à Nolan Roux. Metz a marqué sur ses deux seuls tirs cadrés de la rencontre (8 tentés). Guingamp va à nouveau égaliser par l’intermédiaire de Deaux, plongeant à nouveau les messins dans la tourmente. Opposé à Toulouse la semaine prochaine, Metz jouera quasiment sa dernière carte pour tenter de se maintenir.